Vice-primature de l’intérieur, Henri Mova face aux défis sécuritaires à l’approche des élections générales en RDC

296
0
Partager

Trois jours après sa nomination par ordonnance présidentielle, Henri Mova Sakanyi a pris officiellement ses fonctions ce vendredi 23 février 2018. C’était à travers une Cérémonie de remise et reprise entre le sortant Emmanuel Ramazani Shadari et l’entrant Henri Mova. Membres d’une meme famille politique, le parti du peuple pour la reconstruction et la Démocratie(PPRD).

Henri Mova Sakanyi prend la commande de ce méga Ministère dans un contexte marqué par les préparatifs des élections générales au pays. Le désormais patron de la sécurité congolaise, devra tout mettre en oeuvre pour assurer la sécurité sur l’ensemble du territoire de la RDC, en vue de garantir la bonne tenue des élections conformément au calendrier de la CENİ.

Le Nouveau Vice-premier Ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité doit aussi faire face à de nombreux appels à des marches pacifiques lancés par les chrétiens catholiques et une frange de l’opposition politique congolaise.
Comme il faut le constater, depuis plusieurs mois durant, la RDC fait face à des accusations et interpellations de la communauté nationale et internationale à cause de l’interdiction et de la répression des manifestations pacifiques.

Henri Mova est donc appelé à veiller sur ces questions sensibles, en vue de rassurer les uns et les autres sur la tenue pacifique des élections en RDC. Il devra aussi oeuvrer pour consolider les bonnes relations de confiance entre le pouvoir central, les provinces et les entités territoriales décentralisées.

T. Ngandu.

Partager l'article/page

Pas de commentaires