Unikin-Unikis : NOGEC condamne les violences constatées et juge légitimes ces manifestations des étudiants contre la hausse des frais académiques.

21

La Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) a, dans son communiqué de ce mardi 7 janvier 2020, condamné les violences constatées lors des manifestations des étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) et de Kisangani (UNIKIS) contre l’augmentation des frais académiques.

“NOGEC juge légitimes ces manifestations organisées contre la hausse des frais académiques, mais condamne l’incivisme et la violence qui les ont caractérisées. Il est inacceptable qu’un étudiant, de surcroît futur cadre, se livre à la destruction d’un bien public qu’il est pourtant censé protéger, s’en prenne physiquement à ses enseignants et agresse violemment les éléments de la police”, lit-on dans le communiqué.

Ce regroupement politique cher à Constant Mutamba a invité, à cet effet, les autorités à favoriser la baisse de ces frais académiques.

“NOGEC exhorte le gouvernement de la République à revoir à la baisse et
à uniformiser les frais académiques dans tous les instituts supérieurs et
universitaires”, a suggéré la NOGEC.

Tout en exprimant sa solidarité à toutes les victimes directes ou indirectes desdites violencee, ce parti membre du FCC a recommandé, en outre, l’ouverture d’une enquête judiciaire afin d’établir les responsabilités individuelles de leurs auteurs conformément à la rigueur de la loi du pays.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires