UJEBU : Passation civilisée du pouvoir. Enfin, le Président élu Paul Félicien Nangana investit. Acte démocratique salué par Francine Muyumba UPJ.

664

C’est en présence de la jeunesse de l’UJEBU qu’entourait les notables de la province notamment, Honorable ldambituo jean Beaudoin, le Sénateur jean Pierre Nenyengwe,
Honorable Médard Autsai, Mgr Mazabulu, Madame la ministre provincial du genre et de la famille du Bas Uele, et la Présidente de L’ Union Panafricaine de la Jeunesse Francine MUYUMBA que le président du comité sortant celestin Nangaa ASIPANE a passé le bâton de commandement à Paul Félicien Nangana.

Un geste patriotique couronné par le soutient de la présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse Francine Muyumba qui, dans son mot d’encouragement, a salué l’acte civique et démocratique de l’UJEBU qui organise selon les statuts la passation du pouvoir entre le président sortant et entrant. Elle estime qu’au delà de l’événement de remise et reprise l’UJEBU devra tenir compte de la parité dans son comité. C’est ici l’occasion pour elle, d’inviter la jeunesse de cette structure de prendre part active aux élections prochaines pour permettre l’alternance générationnelle. Une seule manière de permettre aux jeunes de s’impliquer dans la gestion de la chose publique dans un environnement ou l’emploi des jeunes pose problème. Francine Muyumba encourage Paul Félicien Nangana à travailler pour l’unité malgré la pression des détracteurs. Le patriarche Autsai pour sa part, est satisfait pour les valeurs démocratiques développées par l’élite du Bassin de l’UELE. Pour cet élu du peuple, l’UJEBU doit continuer sa mission pour permettre à toutes les communautés de cet espace de vivre ensemble pour le développement de ce coin du pays. Même message donné par le député Idanbitho qui, de son côté encourage l’UJEBU dans sa vision et promet de sensibilisé d’autres notables pour un soutien aux initiatives qui visent le développement, l’unité et la concorde de ce peuple.

L’occasion pour le président sortant, après son mot pour remettre les effets du pouvoir au président entrant. Il s’agit du statuts
Règlement d’ordre intérieur
La liste des membres
Le sceau
Et autres, une passation suivie des applaudissements frénétiques des tous les participants cela dans la joie et la crainte du seigneur.

Ainsi, le président entrant Paul Félicien Nangana prononce son discours historique, et prête serment selon les US de l’association.
Voici son discours.

Honorables députés et Sénateurs,
Excellences mesdames et Messieurs les ministres et membres du Gouvernement,
Madame la Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse,
Mes dames et messieurs les notables du bassin de l’Uélé,
Distingués invités à vos titres et qualités respectifs,
Chers frères et sœurs, élites du bassin de l’Uélé,
Je voudrais m’acquitter d’un noble devoir, celui de vous souhaiter la bienvenue dans ce beau cadre de la salle USHINDI de l’espace MAISHA PARK et vous présenter tour à tour certains personnages qui ont accepté volontiers de laisser leurs multiples occupations pour répondre à notre invitation à l’occasion de la cérémonie de remise-reprise entre les comités entrant et sortant et la présentation de toute l’équipe dirigeante.
C’est ainsi qu’avec votre permission, je m’en vais vous présenter :
1. Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ) ;
2. Comité National des Jeunes (CNJ) ;
3. PROYEN ;
4. RACOJ ;
5. NOGEC ;
6. YMAE
7. LE COLLECTIF
8. LE CEJK
9. Toutes les associations des jeunes ;
10. Les membres du comité sortant ;
11. Les membres du comité entrant ;
12. Les notables du bassin de l’Uélé ;
13. Tous les fils et filles du bassin de l’Uélé ;


Honorables députés et Sénateurs,
Excellences mesdames et Messieurs les ministres et membres du Gouvernement,
Madame la Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse,
Mes dames et messieurs les notables du bassin de l’Uélé,
Distingués invités à vos titres et qualités respectifs,
Chers frères et sœurs, élites du bassin de l’Uélé,
Il m’est un agréable devoir ce jour de me tenir devant cette auguste assemblée.
Cinq années se sont écoulées depuis que les fils et filles du bassin de l’Uélé ont affirmé leur engagement à l’unité, à la solidarité et au développement ; cinq années qui’ils se sont regroupés en constituant l’« Union des Jeunes Elites du Bassin de l’Uélé », UJEBU en sigle, pour porter un regard d’espoir vers l’avenir de la République démocratique du Congo en général et le bassin de l’Uélé en particulier et également de militer pour leur auto-prise en charge.
Dimanche 18 Mars 2018, les élites du bassin de l’Uélé ont cru en moi, en ma capacité de porter haut l’étendard de notre région, en ma vision de voir la jeunesse Uelienne s’épanouir et prospérer à tous égards ! Conscient de cette lourde responsabilité, c’est ici le lieu de vous rendre un hommage mérité et vous témoigner mon engagement ferme à défendre les intérêts et à réclamer les droits qui sont les nôtres.
Je salue la bravoure de mon prédécesseur, le Président sortant et tout son comité qui, avec dévouement, ont abattu un travail remarquable dès la création de l’UJEBU jusqu’à ce jour.
C’est aussi le lieu d’exprimer ma gratitude à l’égard des tous les membres des associations partenaires et tous les invités ici présents pour leur engagement et l’intérêt manifestés dans la défense des droits des jeunes ; Mention spéciale à l’Union Panafricaine de la Jeunesse qui fait preuve de dévouement pour faire entendre la voix de la jeunesse africaine au concert des nations.
Vous méritez tous les hommages dignes de votre rang !

Mes dames et Messieurs,
Notre ambition à vous servir part d’une préoccupation majeure partagée par tous. Incitant chacun de nous à se demander : « que pourrions-nous faire de concret pour le développement du bassin de l’Uélé ?» 
Cette interrogation est d’autant plus légitime qu’il doit nous amener à un éveil de conscience collectif et à une prise de conscience personnelle.
Pour des raisons pédagogiques, permettez-moi de vous présenter en image l’espace géographique que couvre le bassin de l’Uélé, ainsi que les atouts que regorge cette contrée, mère de notre association.
Projection en power point : carte géographique du bassin de l’Uélé ; vision, missions et objectifs de l’UJEBU ; le diagramme de Venn et l’analyse FFOM de l’UJEBU
Ayant connue une léthargie consécutive aux douleurs d’enfantement, l’UJEBU jouera désormais un rôle cardinal dans la prise des décisions pour le développement intégral du Bassin de l’Uélé : « Ensemble, gouvernons autrement ! »
Les efforts ainsi entrepris se poursuivront dans un contexte de gestion participative et consensuelle qui implique le partage et la solidarité, les objectifs à atteindre étant :
– De sensibiliser les jeunes à une réelle prise de conscience et  au changement de mentalité ;
– D’œuvrer pour le développement et la protection de l’environnement ;
– D’Inciter les jeunes à l’auto prise en charge ;
– De promouvoir le développement du bassin de l’Uélé ;
– D’influencer les décisions tant au niveau local, provincial, national et international en faveur des jeunes ; et
– De lutter contre les antivaleurs et toutes formes de discrimination.
Oui, c’est possible et j’en suis convaincu ! Ensemble, nous pouvons relever le défi !

Distingués invités à vos titres et qualités respectifs,
Mes dames et Messieurs,
Il est évident qu’au regard des enjeux de l’heure, la responsabilité des jeunes devient cruciale.
Il nous faut, en effet, lutter en demeurant tous unis et solidaires, faute de quoi nos efforts ne seront que prétentieux. Un sage africain disait, je cite : « une brindille de balai se casse facilement, mais mis dans un faisceau, elle devient plus forte», fin de citation ; pour dire que seuls nous ne pouvons rien, mais ensemble nous pouvons tout changer !
Par ailleurs, je lance une invitation solennelle à tous les membres du nouveau comité élargi à s’impliquer activement au rôle qui leur sera confié ; A cultiver l’assiduité et l’esprit de sacrifice, car vous avez été choisi pour rendre service et non pas pour vous servir vous-même.
En effet, l’élan que vient de prendre l’UJEBU a besoin de plus de dynamisme et d’efficacité. Je nous invite à nous rendre disponible à chaque fois que l’UJEBU aura besoin de ce qui relève de nos attributions. Le sens de l’obéissance et de dévouement devra nous caractériser à l’instar de la devise de notre sœur, la Bienheureuse Anuarite, je cite : « Servir et faire plaisir ». Que vos actions profitent plus aux autres qu’à vous-mêmes.
Je rends, à cet effet, un vibrant hommage à votre égard pour avoir accepté librement et en toute conscience cette charge pour le bien de la communauté.
A vous chers ainés, vous tous qui constituez la notabilité du bassin de l’Uélé, en vous témoignant le respect et la considération qui vous est dû, je voudrais vous rappeler que vous constituez pour nous une réserve stratégique et une source d’inspiration, car vous avez réussi à baliser le chemin torpilleur de notre avenir, votre expérience en témoigne. Je voudrais solliciter auprès de vous, le soutien et l’encadrement de cette jeunesse pour perpétrer et faire prospérer l’œuvre que vous avez entreprise comme qui dirait, je cite : « si j’ai vu loin, c’est parce que j’étais assis sur les épaules des géants », fin de citation.

Honorables députés et Sénateurs,
Excellences mesdames et Messieurs les ministres et membres du Gouvernement,
Madame la Présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse,
Mes et messieurs les notables du bassin de l’Uélé,
Distingués invités à vos titres et qualités respectifs,
Chers frères et sœurs, élites du bassin de l’Uélé,
A chaque fois que j’imagine les raisons de notre lutte face à la nécessité qui nous presse, j’ai l’espoir qu’à ce jour, notre union inaugurera le succès de nous tous et la réussite de chacun.
Que vive la jeunesse
Que vive l’UJEBU
Je vous remercie !

C’est une cérémonie qui s’est clôturée dans la chaleur communautaire à-travers des chansons et la danse à la satisfaction des membres du comité entrant que dirige Paul Félicien Nangana.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse