Tunda Ya Kasende veut des reformes pour restaurer l’appareil judiciaire congolais. il l’a dit à l’ambassadeur des USA.

Le n° 1 de la Justice et Garde des Sceaux rassuré aussi du soutien de la Corée du Sud.
Le vice-Premier ministre, ministre de la Justice et Garde des sceaux Tunda Ya Kasende réaffirme sa détermination à renforcer la justice congolaise. Il tient aussi à accompagner la vision du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi de bâtir un véritable Etat de droit en RDC.

Le VPM l’a indiqué au cours des audiences accordées mercredi 2 octobre tour à tour à l’ambassadeur de la Corée du Sud en RDC, et celui des Etats-Unis d’Amérique.
Avec Mike Hammer, l’ambassadeur des Etats-Unis en RDC, le VPM Tunda Ya Kasende a évoqué des reformes qu’il entend mettre en œuvre dans le but de restaurer l’appareil judiciaire congolais.

Les échanges entre les deux personnalités ont surtout porté sur la nécessité, pour les Etats-Unis, d’accompagner la RDC dans ses efforts à renforcer l’Etat de droit et à combattre la corruption et l’impunité.

“Avec le vice-Premier ministre Tunda, nous avons discuté sur comment les USA peuvent travailler avec son ministère, au regard de l’importance que représente la justice.Nous avons aussi réfléchi sur comment renforcer l’Etat de droit, qui est très important pour la démocratie congolaise”, a déclaré Mike Hammer au sortir de l’audience.
“Nous savons que la lutte contre la corruption et l’impunité constitue l’une de grandes priorités du président Félix Tshisekedi et du VPM Tunda Ya Kasende.

C’est ainsi que les USA s’emploient à mettre en place des programmes pour soutenir ces efforts”, a-t-il ajouté.
Le diplomate américain a saisi cette occasion pour réitérer la volonté de son pays à entretenir un partenariat privilégié avec la RDC dans le domaine de la paix et de la prospérité.

Avant de recevoir l’ambassadeur des Etat-Unis, le VPM Tunda Ya Kasende avait accordé une audience à une délégation de la Corée du Sud, conduite par l’ambassadeur de ce pays en RDC Kim Kiejoo. Après échange, ce dernier s’est dit impressionné par les reformes que promet de mettre sur pied le patron de la justice congolaise.
“J’ai eu des discussions riches avec le VPM sur la promotion de l’Etat de droit et l’application de la justice. J’ai été inspiré et impressionné par son engagement. J’attends avec impatience de travailler de manière étroite avec lui et son adjoint”, a déclaré le diplomate coréen.
Il a salué les relations politiques et économiques qui lient son pays à la République démocratique du Congo. A l’en croire, la Corée du Sud, qui est présentement le troisième plus grand pays de destination des exportations de la RDC continuera à aider ce pays dans le cadre de la coopération au développement.

“Les relations entre Kinshasa et Séoul sont très bonnes et nous bénéficions d’un partenariat fort.

Les relations politiques deviennent davantage plus rapprochées. Les échanges commerciaux sont en train de monter au point que la Corée se présente comme le troisième plus grand pays de destination des exportations de la RDC”, a conclu Kim Kiejoo.
Rappelons que dès sa prise de fonction, le VPM Tunda avait affiché ses intentions de mettre en place une justice réellement au service de la société. Il a, à la même occasion, déclaré une guerre contre les corrupteurs et les corrompus. Orly-Darel

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires