Tuerie de la population à BENI : le député national Paul MUHINDO VAHUMAWA déplore l’indifférence du gouvernement et de l’Assemblée Nationale.

220
0
Partager

Au cours de la plénière de ce lundi à l’Assemblée Nationale, l’élu de la province, Paul MUHINDO VAHUMAWA du Territoire de BENI, initiateur de la motion de défiance contre le Ministre de la Défense suite à son incapacité dans la pacification de BENI, signée l’autre fois par 54 Députés Nationaux mais rejetée par la Majorité présidentielle à la session passée; déplore cependant, l’incapacité de la MONUSCO d’arrêter la tuerie de la populaires dans ce territoire.
C’est dans ce cadre que pour aujourd’hui le natif Paul Muhindo a proposé d’organiser une Plénière d’audition Spéciale sur BENI dans laquelle le Ministre de la Défense Crispin ATAMATABE, de l’Intérieur Henri Mova et des Affaires Etrangères She Okitundu devront être auditionnés et l’idée a été accepté par la plénière, et ici l’honorable Musafiri de Djugu où se vit les mêmes bavures que BENI, a soutenu l’idée en l’élargissant sur Bunia. Sur ce, le député national Paul MUHINDO a proposé la surseance de la ratification sur un projet visant le partage ou la cogestion des richesses du Nord Kivu(pétrole, Eau) avec l’Ouganda et le Rwanda du reste des projets vieux refusé par Joseph Désiré Mobutu et Mzee Kabila, tous deux anciens présidents de la République Démocratique du Congo.

2. L’Honorable Kiro Tsongo de Beni Ville signataire de la motion de défiance contre le Ministre de la défense à rappeler la plénière que le faite pour la majorité de rejeté la dite motion en Mars nous conduit à ce que nous observons aujourd’hui a Beni, et de rappeler qu’ une fois le Ministre de la défense était déjà invité sur certaine question au parlement!! La situation à Beni s’aggrave et d’ailleurs pour le bilan d’autres source parlent d’une vingtaine des morts.

3. L’Honorable MALISAWA de Butembo et signataire de la motion de renchérir en disant qu’à l’époque certaines résolutions pour la situation de Beni étaient prise par le parlement mais qui n’ont jamais été évaluées enfin d’établir les diverses responsabilités et de dire nous devons y revenir.
Par ces interventions l’Assemblée observa une minute de silence et le président Aubin invita le Députés de Beni ou le caucus pour demain à 12h00 à son bureau pour une séance de travail sur la situation de Beni.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse