*ESU 2018 : Thèse doctorale d’ Augustin Matata à l’UPC. La Dynamique des Jeunes nationalistes déplore le spectacle politique et la forte tentative de nuire à sa réputation*

318
0
Partager

Après une analyse approfondie du dossier Mabi, Matata et l’UPC, les jeunes se prononcent finalement pour condamner la tentative de certains politiciens qui veulent nuire à la carrière politique de l’ancien premier ministre qui venait d’obtenir son titre doctoral à l’UPC.

VOICI LE CONTENU DE LEUR DÉCLARATION :

Pour lutter contre les anti valeurs qui ruinent la société congolaise, les jeunes de la dynamique nationalistes, plate-forme réunissant certains mouvements et associations des jeunes congolais défendant la bonne cause de notre société, déplorent et condamnent avec fermeté l’attitude de certains politiciens qui manipulent la jeunesse afin de salir et déstabiliser la haute personnalité du Docteur MATATA PONYO Augustin pour sa brillante soutenance de thèse de doctorat à l’Université protestante du Congo le 03 février dernier après qu’il ait suivi un processus normal avec droiture et rigueur,a défendu sa thèse dans la troisième année de son inscription à l’école doctorale conformément à l’article 25 du chapitre IX page 180 du vade mecum sur les études de troisième cycle relatif à la durée des études : ” la durée du programme de doctorat est de trois années au moins”.Le Dr MATATA à respecté sans reproche la procédure exigée par l’école doctorale et ceci contre toute fausse accusation et divulgation de mauvaises informations à travers les médias et réseaux sociaux afin de le discréditer volontairement, chose qui n’est pas digne.

Cependant, malgré la transparence et la lumière qui caractérise cette soutenance, certains politiciens animés de jalousie, de haine et en mal de positionnement politico-politicien s’acharnent sur la personnalité du Dr MATATA PONYO. D’ailleurs, la lettre N° 21/UPC/BR/NB/MK/2018 du 16 février 2018 portant ” votre démission du mandat de directeur de l’école doctorale de FASE de l’UPC “( lettre répondu par le recteur de l’UPC) a finalement clarifié la situation contre toute mauvaise interprétation.

Ainsi,nous invitons et prions les auteurs de cette mauvaise campagne à travers les médias et réseaux sociaux, à revenir à la raison et de pratiquant une culture d’accompagnement et d’appui pour l’avancement de notre société.

Robert K.

+243 998419160

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse