TENAFEP : Au nom du Président de la République Félix Tshisekedi, Emery Okundji encourage les finalistes.

En effet, le Test National de Fin d’d’Études Primaires, “TENAFEP”, démarre jeudi 6 juin pour se clôturer le vendredi 7 juin 2019 sur l’ensemble de la République Démocratique du Congo. Le ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel, “EPSP”, représentant du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a donné le coup d’envoi de ces épreuves.

Il a visité à, cet effet, le complexe Scolaire Cardinal Monsengwo dans la commune de Limete et le Complexe Scolaire Kimbuta dans la commune de Kasa-vubu.

Le ministre de l’EPSP en a profité pour encourager les candidats finalistes à travailler dans le calme et sans précipitation.

“Répondez calmement dans le temps imparti. Nous comptons sur vous car, l’avenir de demain c’est vous. Le président de la République vous met au cœur de la République Démocratique du Congo dans tous les domaines de la société. Il faut que vous soyez capables d’assumer votre destin. Répondez correctement aux questions et sans précipitation”, a dit Emery Okundji aux finalistes.

Tenafep Sur l’ensemble du territoire national, le ministre de l’EPSP indique que le nombre de candidats inscrits s’élève à 1.506.03. Cependant, 1.493.547 passent la session ordinaire pendant que 12.484 attendent la session spéciale prévue pour les sous-divisions de Béni (6.829 Candidats) et de Oicha (5.655 Candidats ).

Emery Okundji a précisé que 6.266 centres ont été ouverts sur l’ensemble du territoire national et 2 autres centres se situent à Luanda et à Kabinda. Ces 2 centres sont toujours sous la direction de l’inspection générale de l’EPSP.

Selon E. Okundji, des efforts considérables sont consentis par le gouvernement central pour que la parité soit effective dans le système éducatif congolais.

À Kinshasa par exemple, le nombre de filles candidates dépasse celui des garçons soit, 55% des filles contre 45% des garçons.

Interrogés par notre rédaction Artisan Mukonkole Kasongo élève de l’EP Mbidi estime que l’examen est passable. Claudine Mulenda Ntumba pense que le temps de test est très limité, toute fois, elle promet de faire des bons points. Un autre élève E. Ejiba Muntambwe remercie le président de la République pour la qualité d’organisation matérielle. Il remercie le ministre pour sa présence dans les écoles.

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse