TAEKWONDO-RDC

Me Kenzo Mukendi, le président de la Fédération congolaise de Taekwondo. Ph. Alpha Mambu/Fédération de Taekwondo.

Secrétaire général de la Fédération congolaise de taekwondo (FECOT), Me Kenzo Mukendi est décédé, jeudi 1er juin, des suites d’une crise cardiaque, aux Cliniques universitaires de Kinshasa (CUK).

La nouvelle sur la disparition de l’illustre a créé une émotion dans les milieux sportifs congolais.

Me Kenzo Mukendi était également trésorier général-adjoint du Comité olympique congolais (COC), cette instance qui pilote les fédérations sportives de la RDC.

Il a été récemment nommé vice-président de la Commission ad-hoc devant gérer le conflit entre le Comité olympique congolais (COC) et les fédérations congolaises.

Le décès de Me Kenzo intervient pendant que la crise continue de déchirer les deux parties.

Elles ne s’accordent pas sur la date de la tenue des élections du nouveau comité olympique.

La majorité des fédérations exigent une «assemblée de clarification» avant ces élections et accusent le comité sortant de mauvaise gestion.
– See more at: http://www.radiookapi.net/2017/06/01/actualite/sport/taekwondo-rdc-me-kenzo-mukendi-est-decede#sthash.Q2RQsdK6.dpuf

Me Kenzo Mukendi, le président de la Fédération congolaise de Taekwondo. Ph. Alpha Mambu/Fédération de Taekwondo.

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse