Surpris sur l’avenue Colonel Tshiatshi en pleine marche de Santé, Jean Charles Okoto félicite Félix Tshisekedi pour des mesures fortes prises.

143

La RDC venait de franchir le cap de 48 personnes déclarées contaminées avec 2 cas de guérison et 4 cas
de décès dénombrés a fait savoir Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans un bref message à la nation.

Ces trois cas malheureux viennent de nous rappeler, s’il en était encore besoin, que le Coronavirus est très dangereux et n’a toujours pas trouvé de remède, et que le seul rempart
pour tout le monde demeure le strict respect des mesures que je vous ai annoncées le mercredi 18 mars.

Étant donné que, la situation inédite que nous traversons actuellement va notablement bouleverser nos habitudes et nos modes de vie. Nous devons tous nous armer d’un solide esprit de résignation et abandonner toutes activités incompatibles avec les mesures et les recommandations du Gouvernement qui
ne doivent en aucune occasion se trouver ruinées.

Le Député national Jean Charles Okoto qui a suivi attentivement le président de la République se dit conscient de la gravité de cette pandémie. C’est dans ce contexte qu’il encourage le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans sa vision d’épargner le peuple congolais de ce fléau dangereux. Il félicite cependant, l’ancien Président Joseph Kabila pour son élan patriotique dans cette lutte qui n’épargne personne. Cette pandémie ne choisie pas, elle ravage les autorités, les notables, les hommes d’affaires, les politiciens, les médecins, les milliardaires, les charpentiers, les laboureurs bref, tout citoyen quelque soit son rang. J’invite chacun à prendre conscience, se laver les mains régulièrement, garder la distance d’un m, éviter les milieux publics, rester chez soi, et observer scrupuleusement les règles d’hygiène.

À sa base Électorale de Lodja, Jean Charles Okoto s’associe à toute la population. Et se dit toujours disponible pour apporter assistance à tout moment. Il invite les communautés du Sankuru à suivre attentivement les directives données par le président de la République Démocratique du Congo et le ministère de la Santé Publique.

L’ancien Ambassadeur de la RDC en Chine, pense que les mesures prises, notamment celles liées à l’Interdiction de tous les voyages de Kinshasa vers les Provinces et des Provinces
vers Kinshasa, est à saluer car il est important de passer au confinement de la Ville de Kinshasa, foyer de la pandémie.

Il indique que le fait d’’interdire tous les vols des passagers dans les deux sens Kinshasa – Provinces,
à l’exception des avions transportant du fret et dont les équipages seront soumis à un contrôle d’usage strict est l’une de mesure qui va permettre d’épargner nos provinces qui n’ont pas des hôpitaux équipés et de fois un personnel qualifié pour faire face.

Quant à la fermeture de toutes les frontières du pays aux passagers et à toute personne, sauf pour les camions, navires, avions cargos avec fret ; l’élu du peuple recommande à la DGM et d’autres services commis de rester vigilant, et surtout de ne pas faire la complaisance car le moment est décisif pour éradiquer ce fléau qui détruit l’espèce humain sur la planette.

Il croit qu’avec la mise en place d’un Fonds National de Solidarité Contre le Coronavirus (FNSCC) la RDC pourra atténuer la situation sociale des congolais. Dans ce contexte il invite les bienfaiteurs à apporter un plus pour permettre la faisabilité.

Le Coronavirus n’a besoin ni d’un passeport, ni d’un visa, ni d’une carte d’électeur pour circuler chez nous. C’est nous qui circulons avec et qui devons comprendre que nous
nous trouvons dans une situation de guerre face à un adversaire invisible, une guerre asymétrique aux conséquences désastreuses que nous pouvons éviter.

il est nécessaire que chacun soit appelé à prendre au sérieux cette pandémie et observer toutes les mesures décidées.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires