Sur RFI : Dissolution de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda a franchi la ligne rouge, dixit Vital Kamerhe

89

Le président de la République Félix Tshisekedi n’a jamais dit qu’il va dissoudre l’Assemblée Nationale, et même si tel était le cas, c’est son droit constitutionnel, personne ne peut le lui empêcher, estime Vital Kamhere qui était l’invité de la rédaction sur RFI.

Vital Kamerhe estime que la speakerine de l’Assemblée Nationale a fait sa communication dans la précipitation, avec une attitude d’une personne poussée malgré soi à dire du mal face au président de la République. Elle a franchi la ligne rouge, elle doit arrêter une telle démarche.

On ne permettra à personne de manquer du respect au Chef de l’État. Quand j’étais Président de l’Assemblée nationale je n’ai jamais manqué du respect au Président Kabila,

D’ailleurs, le président de la République cohabite jusqu’à ce jour très bien avec le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et même avec les autres responsables des institutions de la République.

Rapport de l’ODEP sur les 100 jours, Vital Kamerhe qualifie ce rapport d’un gros mensonge

S’agissant du programme des 100 jours, il n’y a jamais eu de passation de marchés de gré à gré, c’est donc un mensonge de l’ODEP, precise Vital Kamerhe qui invite cette structure à l’honnêteté.

Au Congo de Félix Tshisekedi, Il n’y a pas de gouvernement parallèle à la
Présidence, c’est encore un mensonge de l’ODEP, indique le directeur de cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe sur RFI.

Et à lui de révéler, il n’y a pas plus de 50 conseillers spéciaux à la présidence, un gros mensonge

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires