Sud-Kivu/Santé : le Premier Congrès de Médecine Interne propose des pistes de solution pour l’éradication de l’épidémie à virus Ebola.

il s’est tenu sous l’impulsion du Chef de l’Etat Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, le premier congrès de médecine interne au Sud-Kivu dans la salle de réunion de l’hôtel Panorama.

Maladies infectieuses et maladies non transmissibles, double fardeau pour le Sud-Kivu, voilà, le thème qui avait focalisé l’attention des participants soit du 08 au 09 Août 2019.

Pendant deux jours, les participants ont échangé sur ce thème afin d’en sortir des résolutions et recommandations qu’attend le gouvernement provincial pour s’y impliquer envue d’améliorer la qualité sanitaire en Province.

Le chef de l’exécutif provincial s’est dit satisfait de ces assises qui lui ont donné l’occasion de partager sa vision sur la politique sanitaire, vision qui garantit l’accès facile à la population Sud-Kivussienne aux soins de santé primaire de qualité avec un personnel soignant bien formé et outillé.

Le gouverneur a promis son soutien pour des recherches scientifiques liées au domaine médical et la réhabilitation de certaines structures sanitaires dans la province. En outre l’homme promet, des sanctions sévères aux corps médical qui néglige le service et surtout ceux qui auront à prester négativement dans le domaine de santé a conclu le premier citoyen de la Province T héo NGWABIDJE Kasi.

ces assises ont été organisées par la Société Congolaise de Médecine Interne en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé, OMS.

Thierry kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse