Situation en provinces : dépouiller Gilbert Kankonde de ses attributions au profit d’un ministre de la justice est une provocation. (Twitter) JM Kabund.

350

C’est au mépris de la loi que le 1er ministre a confié la commission ad-hoc au Vice-premier ministre, Ministre de la Justice Me Tunda en lieu et place de son collègue de l’intérieur Gilbert Kankonde.

Jean Marc Kabund pense que cette demande vise à provoquer la loi et même son parti l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS en sigle.

Ainsi, son parti s’insurge contre la monarchie majoritaire instaurée par ses partenaires du FCC.

L’UDPS son parti se réserve le droit d’y donner une réponse appropriée.

D’après le Twitter de Jean Marc Kabund, c’est le vice premier ministre, ministre en charge de l’intérieur qui devra présider cette commission ad-hoc, surtout que Gilbert Kankonde est le numéro 2 du gouvernement en place. A cet effet, il est le patron du vice ministre de la justice.

Pour le premier vice président de l’Assemblée Nationale, le chef du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba ne peut pas se permettre de violer l’ordonnance du 10 juillet 2019 portant organisation et fonctionnement du gouvernement.

C’est sur ces entrefaites, que MeTunda Ya Kasende a convoqué les gouverneurs et les présidents des assemblées provinciales. Une démarche de trop et hors responsabilité.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires