Élections sénatoriales, les combattants de l’UDPS en colère et crient au scandale. Ils exigent les sanctions sévères contre les élus corrompus. Aucun Candidat UDPS Élu.

19
0
Partager

Dans la capitale Kinshasa, UDPS a 12 députés provinciaux, malheureusement, zéro sénateur après les scrutins. Une situation similaire dans le
Kasaï ou UDPS avait 7 députés provinciaux, zéro sénateur.
Kasaï central UDPS 8 députés provinciaux: zéro sénateur. Voilà qui justifie la colère des combattants qui estiment que les élus de l’UDPS ont été corrompus.

Les députés UDPS on échoués à Kinshasa et aux 2 kasai par ce qu’ils n’ont pas respecté le mot d’ordre du parti, mot d’ordre donné par Jean Marc Kabund.

Des cris de joie d’un côté et pleurs de l’autre; dénonçant la corruption. Les combattants, exigent à Félix Tshisekedi de sanctionner ces élus provinciaux qui n’ont pas compris la vision du nouveau président de la République qui lutte contre toutes formes de corruption.

A noter que FCC a 91 sièges, LAMUKA a 6 sièges, CACH a 3 sièges (aucun de l’UDPS) Et 1 sénateur à vie qui est l’autorité morale du FCC.

Dans la province du Haut-Katanga où ENSEMBLE de Moise Katumbi a plusieurs députés, seuls les candidats FCC ont été élus et c’est de même au Kasaï oriental, où l’UDPS n’a pas eu de sénateur alors qu’elle a la majorité.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse