Sénat-Élection du bureau définitif : Au delà des guéguerres Bahati-Tambwe Mwamba, le PPRD déclanche un autre combat à la questure. Ça étonne J. Kabila !

Pendant que le FCC atravers Mwilanya a déjà présenté les tickets gagnants au bureau définitif du sénat, tous choisis par l’autorité morale, curieusement, un autre candidat sénateur PPRD défie Joseph Kabila et dépose sa candidature. Il s’agit de Me Guy Loando Mboyo qui venait avec surprise et sans gêne d’annoncer sa candidature au poste de questeur, pour l’élection au sein de ce bureau.

Élu sénateur dans la province de la Tshuapa au mois de mars. Ce dernier se comporte comme Bahati Lukwebo en imposant sa marque au delà des aspirations du Front Commun du Congo qui a déjà un autre ticket à la questure du Sénat. Éric RUBUYE, selon nos recherches, il provient du parti Avenir du Congo.

La charpente était bien posée malheureusement, ce schéma de l’autorité morale Joseph Kabila est saboté par le PPRD en interne et externe, qui veut tout consommé à son passage comme un cochon qui veut salir l’eau qui l’accueille. Où allons nous après la guéguerres Bahati Lukwebo-Tambwe Mwamba? C’est un combat des provocateurs dans une famille.

Voici la charpente de départ FCC :

Président Alexis Tambwe Mwamba, indépendant, un oiseau rare pointé par l’autorité morale, pour occuper le perchoir de la chambre haute. Fils de la province du
Maniema

1er Vice-président, Evariste Boshab du PPRD, ancien ministre de l’intérieur, et président honoraire à l’Assemblée Nationale.
Kasai (Ex. Kasai Occidental)

2ème Vice-président, John Tibasima AAB, acteur politique très actif, plusieurs fois ministre, et fut député National de la législative passée.
Ituri (Ex. Province Orientale)

Rapporteur, le Prof Kaumba Pprd
Lualaba (Ex. Katanga)

Rapporteur Adjoint Sona, il est de Lamuka G7, plate forme qui soutient Moïse Katumbi. Elle de la province du
Kwilu (Ex. Bandundu)

Questeur, Éric RUBUYE de ACO parti cher à Patrick Bologna, ressortissant du
Sud Kivu / élu de Kinshasa

Questeur Adjoint Zagbalafio ATD
Nord Ubangi (Ex. Equateur).

A ce stade, on se pose une seul question. Pourquoi au FCC on est dur avec Bahati Lukwebo alors que le PPRD sabote ses engagements en alignant une candidature dissidente. C’est une manière de
se moquer de l’autorité morale. Personne ne peut comprendre qu’un autre candidat de la même plate forme peut se donner le luxe d’annoncer sa candidature à un poste quelconque déjà occupé par un ticket spécial ” venant de Joseph Kabila “. C’est une provocation propre aux assoiffés du PPRD. du jamais vu, j’espère.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse