Rencontre CENI et les Candidats Présidents, Corneille Nangaa n’arrive pas à justifier l’apport de la machine à voter. Jean Philibert MABAYA réagit énergiquement.

354
0
Partager

La Commission Électorale Nationale Indépendante CENI a consulté ce jeudi 04 octobre les candidats à la présidentielle du 23 décembre prochain.
Une rencontre qui s’est terminée sans consensus autour de la machine à voter et le ficher électoral. Certains candidats Présidents de la République, Félix Tshisekedi, Kin Kiey Mulumba, Noel Tshiani et Mbira Radjabu se sont fait représentés

Au total 17 candidats Président ont répondu à l’invitation de Corneille Nangaa. Il s’agit notamment de:
1. Vital Kamerhe
2. Emmanuel Ramazani,
3.Freddy Matungulu
4. Martin Fayulu
5. Théodore Ngoy
6.Yves Mpunga
7. Marie Jose Ifoku
9. Seth Kikuni
10. Samy Badibanga
11. Jean Philibert Mabaya
12. Chritian Vwemba
13. Alain Daniel Shekomba
14. Jean Paul Moka
15. Gabriel Mokia
16. Charles Luntadila
17. Joseph Mba Maluta

Selon Jean Philibert MABAYA, il était question de faire le point sur l’évolution du processus électoral en République Démocratique du Congo. Pendant cette rencontre de haut niveau la CENI a prêté une oreille attentive pour écouter tout un chacun. Du côté de l’opposition, il a retenu les préalables évoqués par le peuple congolais à-travers les ténors de l’opposition, à savoir,  » pas des élections avec la machine à voter, le respect de la loi électorale mais surtout du calendrier électoral pour la tenue des élections au 23 décembre 2018 « . Et dans la déclaration rendue publique par les candidats présidents à l’issue de cette rencontre,  » ils exigent aussi le remplacement du rapporteur de la CENI, la libération par le gouvernement des prisonniers politiques, et l’ouverture des médias fermés, sans oublié, le retour de Moise Katumbi, pour la tenue des élections dans un climat apaisé « .

L’usage de la machine à voter, le nettoyage du fichier électoral sont les principaux sujets au cœur du débat entre les deux parties indique le Candidat Arc-en-Ciel du Congo, Sieur Jean Philibert Mabaya. De son côté, il estime qu’ il serait souhaitable d’organiser dans un bref délai un cadre des concertations pour trouver un consensus autour de la machine à voter. Il déplore également les massacres à répétition dans l’Est du pays, et demande cependant, au gouvernement de trouver des solutions urgentes pour arrêter la tuerie des populations civile, cas de BENI où les ADF ont tué des Innocents.

Entretemps, le Président de la CENI, Corneille Nangaa Yobeluwo a réaffirmé sa détermination d’aller aux élections avec la machine à voter malgré la pression des quelques groupuscules qui tentent de retarder le processus en cours conformément au calendrier électoral. Pour lui, c’est une décision de la plénière qui ne doit souffrir d’aucune faille. Il invite par ailleurs, les candidats (tous) à préparer les témoins et leurs membres autour du processus électoral.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse