Réaction : Lamuka n’est pas dans l’opposition républicaine mais plutôt dans la lutte pour la vérité des urnes. Théodore LOFUNDO.

Dans une salle remplie des étudiants et observateurs,
Martin Fayulu aux cotés d’Adolphe Muzito et Eve Bazaiba, dévoile le contenu de son discours. C’était lors de la rencontre entre lui et les étudiants.
Théodore Lofundo, l’un des leaders de Lamuka, a déclaré, que leur plate-forme politique n’est pas dans l’opposition républicaine mais plutôt dans la résistance pour contester le pouvoir en place et réclamer la vérité des urnes.

Il l’a fait savoir dans le cadre d’une rencontre, jeudi 6 juin, au Collège Boboto, dans la commune de la Gombe, entre Martin Fayulu et les étudiants. Cet échange a eu pour thème : « la Crise de légitimité en RDC : Causes et effets ».

« Nous ne pouvons pas les légitimer en disant que nous sommes une opposition républicaine comme Moïse Katumbi l’a fait savoir. Sinon, ce serait abandonner la lutte et la victoire du peuple. C’est pourquoi, nous disons que nous sommes dans la résistance avec le peuple jusqu’à ce qu’ils quitteront », a dit Théodore Lofundo assistant social congolais et secrétaire général de l’Ong SOURIONS ENSEMBLE.

Pour lui, accepter de faire une opposition républicaine ou opposition tout court, signifierait approuver les résultats des élections du 30 décembre 2018 qui ont donné Félix Tshisekedi vainqueur.

« Si nous acceptons d’être leur opposition républicaine ou opposition tout court, c’est que dans ce cas, nous acceptons leur pouvoir et notre rôle ne reste que les contredire et donner nos avis jusqu’à ce que leur mandat prendra fin. Ce qui n’est pas vrai », a-t-il expliqué.

Cette position tranche avec celle de Moïse Katumbi, actuel coordonnateur de Lamuka, qui a annoncé une rencontre prochainement entre les membres de la coalition et Félix Tshisekedi.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse