RDC Ville de Kinshasa : immondices au marché central Zando, cri d’alarme des vendeurs au Gouverneur Gentiny Ngobila

87

Le constat est très amer à première vue au marché central de Kinshasa.

L’insalubrité dépasse les limites et les vendeurs et commerçants n’en peuvent plus, ils implorent le gouverneur de la ville de Kinshasa à reprendre les travaux d’assainissement dans ce lieu de négoce, en dépit du conflit qui règne entre l’hôtel de ville de Kinshasa et le Vice-premier ministre en charge de l’intérieur et sécurité.

Conflit ayant conduit à l’arrêt des travaux au grand marché. “Zando’ qui, pendant plusieurs mois connaissait un grand coup de balais de la part de la régie d’assainissement de Kinshasa, (RASKIN), sur instruction du Gouverneur de la Ville de Kinshasa, s’est vu abandonné à son triste sort. Aujourd’hui, le grand marché est devenu désormais un foyer considérable d’immondices.

De l”avenue de l’école à Cato en passant par Bokasa, rwakading, du marché, du marrais, itaga, la crasse est insupportable. Plus rien ne se fait en termes d’assainissement.
Des immondices ont envahi même les routes asphaltées.

La situation est quasi chaotique. Les vendeurs ambulants comme assis implorent l’autorité urbaine à effectuer une descente urgente sur place pour s’imprégner de la situation. Pour la plupart, le numéro un de la ville reste le seul garant de la santé de la population kinoise, et c’est à lui que revient le pouvoir d’organiser un comité efficace pour mieux gérer ce Grand marché et tous ces problèmes.

LGC
Thierry Kasongo Muyumba
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires