*RDC : Territoriale sécurisée par des professionnels. Henri Mova implique la jeunesse formée dans la police. Innovation oblige, 12 000 seront à l’école*

366

Le renouvellement de la classe politique mais aussi de la police congolaise en RDC : bientôt environ 12 000 recrues en formation pour devenir policiers.

“On devient policier après avoir réalisé son cursus avec succès”, paroles du Ministre de l’intérieur aux officiers responsables de la formation des policiers, ce jeudi à l’immeuble de la territoriale.

Henri Mova leur parlait du renforcement des capacités de la Police qui doit être une police modèle capable de jouer son rôle dans la proximité territoriale. Répondant aux exigences du Commandant Suprême, rappelle-t-il, le patron de la sécurité a évoqué ce qu’il y a, à faire pour que la Police accomplisse sa mission régalienne celle de protéger le peuple et leur bien. une mission multiforme et complexe : maintenir l’ordre, sécuriser les personnes dans le besoin, rassurer la population, réduire les crimes, lutter contre le grand banditisme, etc.

Ainsi , faut-il, une formation rigoureuse des agents de l’ordre. Henri Mova préconise une formation spécifique, ajoute -t-il, la différence entre un civil et un policier c’est la formation. La formation et l’entraînement car le policier est un professionnel dans l’âme et dans la pratique. Le VPM est convaincu que si la Police est acceptée dans un milieu, c’est plus facile de s’imposer si non elle travaille dans un milieu hostile. Dans les prochains jours, 4 des 7 centres d’instruction du pays vont accueillir environ 12 000 recrues pour un apprentissage de la profession de policier.

La mise en place de ce projet se déroule normalement. Parmi les officiers qui y travaillent , il y a le général Célestin Kanyama, chargé des Écoles de formation.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse