RDC NOW : la base UDPS à la recherche des élus FCC au palais du peuple. Ils veulent voir Charles Nawej.

30
0
Partager

A l’instant, la délégation des combattants de l’UDPS est reçue par la présidence de l’Assemblée Nationale pour trouver une solution à leurs revendications, entre autres les propos d’outrages au chef de l’État prononcés par le député FCC, Charles Nawej. Ces combattants ne veulent pas voir aucun ancien ministre dans le prochain gouvernement. Et aussi, ils demandent à Jeanine Mabunda de jouer convenablement son rôle au regard des attributions de cette chambre face aux responsabilités du chef de l’État. Les ordonnances du chef de l’État ne peuvent pas être discutées devant la tribune du palais du peuple fait savoir le chef de la délégation.


Les combattants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social ont pris d’assaut le palais du peuple depuis ce matin pour empêcher aux élus nationaux d’y accéder. Ils ont même caillassé les véhiculent de certains élus y compris du 2eme vice président. Bilan, 2 motos confisquées, un motard arrêté, cinq blessés dont 1 policier, deux jeeps des élus et une voiture d’un particulier endommagés.
Le premier vice président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund est actuellement devant la grille pour calmer les esprits. Entre-temps, un Colonel invitent le journalistes en veste de sortir en se déguisant en tenue simple si non, la victime sera responsable de sa tetutesse. Les combattants qui ne veulent pas l’écouter entonne Kende Kende kende, la police entoure le parlement pour sécuriser l’institution.

Contacté, le SG du parti dit n’avoir donné aucun mot d’ordre. Augustin Kabuya appelle au calme et demande aux combattants de laisser le Chef de l’État gérer la situation.

Pour le moment, nous sommes séquestrés à l’intérieur du palais du peuple.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse