RDC : les réseaux des associations des femmes de la République plaident pour un premier ministre au féminin ?

115

Une femme à la Primature?
Certaines femmes sont capables d’assumer cette fonction sans complexe.

«Au-delà des appartenances politiques, Premier ministre n’est pas une tâche pour grande gueule mais pour des technocrates éprouvés qui maitrisent les dossiers du pays », affirme un vieux routier de la politique congolaise.

« Le premier ministre doit avoir une bonne expérience de la vie publique du pays, d’où l’importance d’un parcours qui est passé par les institutions », rajoute un ancien membre du gouvernement de transition sous le Premier ministre Likulia.

Eve Bazaiba, Odette Babandoa, Marie José Ifoku, Marie Madeleine Kalala, Élodie Tamuzinda… des noms qui circulent dans les réseaux sociaux comme potentiels choix féminins Tshisekedi à la primature, selon la réflexion lancée.

Les profils

Eve BAZAIBA, Avocate, elle est détentrice d’une licence en droit, après avoir milité à l’union pour la démocratie et le progrès social, elle a été sénatrice et présidente de la commission sociaux-culturelle du Sénat, Secrétaire générale du Mouvement pour la libération du Congo « MLC » de Jean Pierre Bemba, elle est aujourd’hui députée nationale. Elle a participé en 2001 au dialogue inter congolais. Elle est née le 12 aout 1965.

Odette Babandoa Avocate, Présidente de l’Union des Patriotes Républicains parti politique, elle est détentrice d’une licence en droit Public de l’Université de Kinshasa, Elle a exercé comme Magistrate pendant plusieurs années, ministre honoraire de transport et communication, première femme PDG d’une entreprise publique, sous le maréchal Mobutu, elle sera reconduite à ses fonctions sous Laurent Désiré Kabila. Elle fut dans les années 1990 tour à tour conseillère dans plusieurs cabinets ministériels avant de rejoindre le cabinet du Premier ministre Léon Kengo comme conseillère juridique. Consultante à la Banque mondiale, elle a été administrateur ensuite Présidente du Conseil d’administration de la société internationale d’électricité « Sinelac », administrateur à la SNCC. Participante en 2001 au dialogue inter congolais.

Marie José Ifoku, Présidente de l’alliance des élites pour un nouveau Congo « AENC », parti politique, elle a fait des études universitaires en PAE (Pouvoir Administration et Echange) à Paris 8 st Dénis, en France et au Quebec. Elle a travaillé comme agent immobilière et ensuite chez un concessionnaire automobile au Quebec. En 2004 elle travaille comme directrice commerciale pour les sociétés Tractafric, ATC et Congo Motors au poste de directrice générale. Elle entre en politique en 2015 comme commissaire spéciale adjointe de la tshuapa avant d’exercer tour à tour entre octobre 2016 octobre 2017 les fonctions de vice-gouverneurs et gouverneur de la même province. Candidate à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018. Elle est née le 6 février 1965.

Marie madeleine Kalala, Licenciée en droit option droit économique et social de l’université Nationale du Zaire. Elle est avocate et ministre honoraire des droits humains. Elle a travaillé comme conseillère juridique de l’office de café. Elle a été élue en juillet 2010, membre du panel des sages de l’Union africaine, lors de la conférence des chefs d’Etat à Kampala. Elle a représenté la région de l’Afrique centrale pour une période de trois ans. Elle a participé en 2001 au dialogue inter congolais. Elle est également coordonnatrice nationale de « Cause commune », plate-forme pour la promotion et la défense des droits de la femme.

Élodie Tamuzinda ancienne présidente de la société civile Sud Kivu, membre de la plénière de la CENI, PCA de la Dignité Humaine ASBL, femme dynamique du Réseau des Femmes d’Afrique Francophone pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable. Un leader incontestable, avec une expérience avérée, compétente et capable de diriger le gouvernement de la République avec professionnalisme. Elle a passé les échelons académiques dans les domaines phares de la vie. Très disciplinée, Élodie Tamuzinda est capable d’assurer ce poste à la satisfaction du président de la République.
Ruth Ngwanza

LGC
Contact Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires