RDC : les relations tendues entre l’UDPS et le PPRD. Gabriel Kyungu UNAFEC tranche.

205
kyungu

Au cours d’une matinée politique animée dimanche dernier à la permanence du parti présidentiel, Augustin Kabuya a répondu à Emmanuel Ramazani Shadary en affirmant que l’UDPS n’a aucun membre sous sanctions internationales.

S’agissant de la gratuité de l’enseignement de base dont Ramazani Shadary a attribué la paternité à l’ancien président Kabila, Augustin Kabuya a demandé au secrétaire permanent du PPRD de montrer dans quelle école les élèves étudiaient gratuitement lorsqu’ils étaient au pouvoir.

Le président de l’Union Nationale des Fédéralistes du Congo, (UNAFEC), est monté au créneau dimanche 27 octobre, dans un meeting tenu à la place de la Digue dans la commune de la Kenya à Lubumbashi au Haut-Katanga, pour fustiger un prétendu retour aux affaires du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, (PPRD).

Pour Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, l’ancien régime au pouvoir n’a aucun bilan a présenté à la population et affirme par ailleurs qu’ils ne reviendront plus jamais au sommet de l’État.

“Ils disent être à la base de la gratuité de l’éducation de base. 18 ans, ils n’ont rien fait pour y arriver et ils pensent revenir au sommet de l’État. Avec quel bilan? Candidat fosses communes, candidat prisonniers politiques, candidat lacrymogènes.
Vous n’allez plus revenir au sommet de l’État”, a déclaré Kyungu wa Kumwanza.

Signalons par ailleurs qu’outre les militants de l’UNAFEC, ceux de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), ont aussi pris part à ce meeting populaire de Gabriel Kyungu.

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires