RDC : les travaux de nettoyage du fichier de l’Administration Publique apportent une solution durable. “il n’y aura plus des fictifs et doublons dans le secteur public”.

270

C’est grâce à l’implication du partenaire du gouvernement notamment FRAPP/FP
que la question est résolue à la satisfaction du premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba qui vient de résoudre et éradiquer à la fois, la question relative aux fictifs et doublons dans la fonction publique en République Démocratique du Congo.

Le ministre d’État, Ministre de la fonction publique YOLLANDE EBONGO qui a inspectée s’en est rassurée de la qualité des travaux de nettoyage du fichier de l’Administration Publique.

C’est un nouveau souffle qui permet de résoudre et d’éradiquer la fameuse tricherie qui consiste à garder des fictifs et des doublons dans les listings”.

Il sied d’indiquer, que l’Administration Publique en RDC a souffert depuis longtemps d’un fichier réputé corrompu, sujet à plusieurs controverses pour la maximisation et de l’efficience.

Madame la Ministre de la fonction publique YOLLANDE EBONGO y veille pour doter la République Démocratique du Congo d’un fichier qui répond aux attentes du Président de la République.

Le fichier de l’Administration Publique doit refléter l’effectif réel et surtout le nombre exact des fonctionnaires congolais.

Par la même occasion, elle souhaite de tout son cœur que chaque fonctionnaire de l’État congolais soit identifié et rémunéré à sa juste titre faisant suite aux textes de la République, en lieu et place des fictifs et de doublons qui pillent l’argent du pays.

L’atelier sur le nettoyage dudit fichier et de doublons à Kinshasa est une initiative de madame la ministre du secteur qui veut contribuer au développement du citoyen œuvrant au sein de l’administration publique.

En effet, “il ne reste qu’un petit pas à franchir pour atteindre l’objectif final, celui, de la maîtrise des effectifs au sein de l’Administration Publique Congolaise”. Ces travaux qui ont atteints la vitesse de croisière, consistent non seulement à la vérification, au nettoyage, à la complexion des données mais s’étendent également à la certification des champs sensibles prioritaires et au rapprochement des données du fichier de référence des différentes sources du ministère.

Les agents de la direction de gestion de base des données numériques et recensement de la FP sont plus que déterminés à offrir à la république une base des données dépourvues
des doublons, des fictifs, des cumulars et autres faussaires.

Pour l’Equipe technique sous l’égide de Jean-Baptiste NDEFU SWATONGI Directeur-Chef des Services, les travaux de nettoyage et fiabilisation du fichier de référence de l’administration publique se sont déroulés dans les bonnes conditions pour produire des résultats ci-après :
a) Effectif en cours de traitement : 463.089 (après nettoyage des doublons
parfaits).
b) Illustrations de l’état d’avancement du traitement informatique.

01. Doublons parfaits 30.743 lignes
02. Sexe non renseigné 155.492.

03 Date de naissance non renseignée (1900)
215.867.
04. Grade non renseigné 34.882.

05. Matricule non renseigné 20.446.

Sur ce, la patronne du secteur qui est le cerveau moteur du projet affirme que ces travaux sont d’une importance capitale pour le gouvernement de la République.

La numérisation de la base des données au sein de l’administration Publique, c’est le défi que le Ministre de la Fonction publique tient à relever.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires