RDC : Le Patron de la diplomatie rassure les partenaires sur le déroulement normal du processus électoral

38
0
Partager

Leonard She Okitundu le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, a rassuré la délégation du Conseil consultatif électoral de la SADC (SEAC) sur des dispositions prises par le gouvernement pour que le processus électoral se déroule d’une manière apaisée, crédible et conforme aux standards internationaux, et  en particulier aux principes de la SADC renseigne l’ ACP.

Le vice-Premier ministre, Léonard She Okitundu l’a fait savoir à l’issue  d’une séance de travail qu’il a  eue lundi, avec cette délégation à Kinshasa, sur l’évolution du processus électoral en RDC «Aujourd’hui, nous sommes dans la dernier ligne droite vers la tenue des élections en RDC», a rassuré Léonard She Okitundu, indiquant avoir répondu aux préoccupations du Comité consultatif électoral  de la SADC sur les questions liées à la révision du fichier électoral, au  problème de la machine à voter, à la sécurisation du processus électoral et  son financement.

Il a rappelé que le gouvernement avait levé l’option de financer seul les élections  avec  ses fonds propres, y compris la logistique, et que toutes les dispositions ont été prises pour que le processus se déroule normalement.

Il a souligné, en parlant du consensus sur la machine à voter, qu’il ne signifie pas  l’unanimité, avant de noter  qu’aujourd’hui, une tendance générale se dégage  sur l’acceptation de la machine à voter et que le processus électoral se tiendra avec cette machine.

Il a rappelé à ce sujet que la machine ne sert qu’à imprimer les bulletins de vote que l’électeur lui-même mettra dans l’urne. « C’est le décompte des bulletins dans l’urne qui sera déterminant par rapport aux scores que chaque candidat aura avoir », précisé.

Quant à la préoccupation liée aux mesures  de décrispation, Léonard She Okitundu a fait savoir que les manifestations politiques se sont déroulées de deux côtés (opposition et majorité) avec un bon encadrement de la police et cela sans incident.

«Et cela prouve que le processus électoral est bien maîtrisé par le service et qu’on peut espérer que ce processus arrive à terme conformément aux espoirs escomptés», a-t-il souligné en substance.

A propos du virus  «Ebola», Léonard She Okitundu a rassuré ses hôtes que l’évolution de ce virus est maîtrisée avec le soutien de la solidarité  de la communauté internationale, ajoutant que la propagation ne pourra plus se faire, et ça ne constitue plus  un obstacle pour le déroulement des élections ni  pour  le déploiement des observateurs.

Redaction
0819439214

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse