RDC : le monitoring de la politique financière et le processus budgétaire au cœur d’un atelier de Formation des OSC sectorielles. Claude Kamgudia (CNJ).

45

Du 21 au 26 Septembre 2020

Le Cadre de Concertation Nationale des Organisations de la Société Civile, en sigle CCNSC à prit part active par ces représentants àl’atelier de formation des OSC sectorielles dans le monitoring de la politique financière et du processus budgétaire dans les secteurs pro-pauvres organisé par l’ODEP avec l’appui de COREF.

Les thèmes suivants ont fait l’objet dudit atelier : 1) la lois relative aux finances publiques; 2)le Cadre programmatique National; 3)le Plan Stratégique de développement; 4)la transparence et participation citoyenne aux finances publiques; 5)La nomenclature budgétaire : dimensions dépenses et recettes; 6)la participation citoyenne dans le processus budgétaire; 7)l’analyse budgétaire par fonction, par nature et par rubriques; 8)le rôle des citoyens dans suivis et contrôle des marchés publics; 9)le système de contrôle des finances publiques; les dispositifs et outils de contrôle de la cour des comptes; 10)la place de la politique sectorielle dans le processus budgétaire; l’analyse et le suivi Budgétaire par les organisations de la Société Civile; 11)l’organisation des plaidoyers par la société Civile: exemple l’analyse et suivi budgétaire dans le secteur de l’éducation; 12)la présentation des études des cas l’analyse budgétaire sectorielles ( secteur pro-pauvre)

Il sied de rappeler que cette formation tombe à point nommé à l’heure où l’État Congolais se prépare à migrer vers _le budget programme_, budget basé sur la performance.

C’est ici l’occasion pour le CCNSC de remercier les organisateurs de ladite formation dans la mesure où, elle a renforcé les connaissances des membres de la Société Civile à faire l’analyse du budget de l’État, pour parvenir à un contrôle citoyen efficace capable de favoriser la transparence, la recevabilité et participation citoyenne.

Toutefois, les participants ont émis le vœux de voir le projet profit-Congo être prolonger pour une appropriation suffisante par les provinces et l’ensemble de la population Congolaise.

LGC RÉDACTION
Thierry Kasongo Muyumba
+243990210011

Partager

Pas de commentaires