RDC : “la vie sociale des militaires et policiers sous le nouveau régime est déplorable selon Jaynet Kabila. Me Patrick Mbala rétorque, elle doit apprendre à se taire.

128

Dans une déclaration, la présidente de la commission Défense et Sécurité, s’est exprimée jeudi 18 juin 2020, à la plénière sur le rapport de la mission d’information effectuée en mars 2019 relative à la recrudescence de l’insécurité au Nord-Kivu.

Jaynet Kabila s’est apaisantie sur les conditions sociales des militaires et policiers.

« C’est une vie sociale déplorable et regrettable de nos militaires et policiers dont d’autres éléments se trouvent dans le rapport que vous avez à votre disposition », a t-elle dit , sans oublier de dénoncer les soldes que touchent par exemple un soldat de deuxième classe ainsi qu’un général des armées :

Un soldat par exemple de deuxième classe touche 171.500 FC et un général d’armée touche 259.167 FCC. Nous ajoutons à cela, un taux dérisoire de fonds des ménages. C’est-à-dire, ils n’ont pas d’allocations familiales, pas d’indemnité de loyer, pas de soins de santé appropriés »

Dans sa conclusion, elle a exhorté la commission Économique et Financière de la chambre basse du parlement à s’investir pour une solution idoine.

Me Patrick Mbala estime que la présidente de cette commission a loupé l’occasion de se taire car le régime actuel a fait sa part en améliorant les conditions de vie des militaires et policiers, dont les veuves recevaient pendant la période de Joseph Kabila, 20 000 à 30.000 FC par mois. N’est-ce pas, cette situation était dramatique, ou est-t-elle, pour aider l’ancien président?

Cet avocat proche du CACH salut le courage de l’élue du peuple qui a donné la réalité de la situation laissée par son jumeau.

LGC Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires