RDC : Identification de la population avant les élections de 2023. Marie-Josée IFOKU très favorable pour l’opération.

29

Elle reste optimiste quand à l’avenir du pays depuis l’avènement de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à la tête du pays. L’unique femme candidate aux dernières élections Présidentielles ne trouve aucune contrainte ni inconvénient quand à l’identification de la population avant la tenue des élections Générales de 2023.

Cette femme leader de la génération positive et Présidente des élites pour un nouveau Congo estime pour sa part que l’heure est venue pour offrir une carte d’identité à la population congolaise. Depuis Mobutu jusqu’à ces jours, le citoyen congolais n’a pas eu sa carte de citoyen reconnu à un citoyen par la constitution.

Toute fois, IFOKU s’oppose aux manœuvres politiciennes qui consistent à conditionner la tenue des élections générales de 2023 par les résultats de l’identification de la population. Pendant ce temps, l’Office national de l’identification de la Population (ONIP) n’a fait aucune déclaration à ce sujet.

LGC
Contact Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires