RDC : Gilbert Kankonde défié par l’Assemblée Provinciale du Kongo Central. “il n’a aucun pouvoir pour convoquer notre speaker” dixit le nouveau rapporteur élu Papy Mambo.

106

Devant les professionnels des médias, le nouveau rapporteur du bureau de l’Assemblée provinciale, qui fut également ministre des travaux publics et reconstruction dans le gouvernement Atou Matubuana, aussitôt élu a, au cours d’une plénière organisée dans un hôtel privé donné des éclairages sur les différents qui opposent l’exécutif provincial et l’Assemblée Provinciale. Selon lui, le dossier Ya Mimi est vide. Pour lui, le gouverneur est renvoyé de cette province pour des faits graves liés au détournement des grosses sommes de la province. Au delà de cette question, il n’a pas la bonne volonté d’aider la province qui a des problèmes sérieux pour son décollage.

Sa gestion pose problème, et il veut se cacher derrière Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et l’affaire Mimi.

À en croire le camp Matusila, le vice premier ministre, ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde n’a aucun pouvoir pour entendre ni écouter un dirigeant d’une grande institution comme l’Assemblée Provinciale. D’ailleurs, dira-t-il, lorsque nous on votait des lois, eux se pavanaient en Europe, ils sont arrivés, et ils doivent prendre du temps pour apprendre.

Papy Mambo, estime que Gilbert Kankonde doit éviter de s’ingérer dans les affaires qu’il ne maîtrise pas. Même le président de la République n’a pas un mot pour influencer un dossier qui touche à la pudeur et au détournement. Je me demande en quelle qualité il peut convoquer le président de l’Assemblée Provinciale et le gouverneur? Nous demandons au président de la République de dire au gouverneur Atou Matubuana à démissionner pour laisser la province dans la paix.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires