RDC : Francine MUYUMBA, Sa vraie popularité à travers le monde sur les réseaux sociaux

350

Elles sont rares à travers le Monde, des jeunes femmes leaders qui incarnent la vision de leurs pairs. Francine Muyumba est l’une des jeunes qui a réussi à convaincre les dirigeants Africains à soutenir les programmes des jeunes. En effet, elle fut élue suite à sa vision et expérience sur les questions des jeunes, depuis novembre 2014 lors de la tenue du 5e Congrès de l’UPJ à Johannesburg, en République Sud Africaine. Depuis 1962, Celle qui est devenue la première Femme en tête de cette organisation panafricaine en matière de la jeunesse ne cesse d’accroître en popularité sur Twitter tout comme sur Facebook et autres réseaux sociaux et cela sans surprise car ses actions sont d’impact visible à travers l’Afrique et la Monde. La popularité de celle ci sur les
réseaux sociaux est réelle au vu et su de ses activités intenses mais aussi les stratégies de communication développées par sa cellule NTIC précise l’ un des ses conseillers contacté par Africa 243 et le grandcongo sites d’informations pour en savoir plus.
La présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse (UPJ) sa popularité sur les réseaux sociaux monte du jour au jour au regard de sa présence dans les réseaux.

Cependant, certaines personnalités politiques de grandes renommées, super stars de la musique et même certaines marques ont réussi à aller plus haut avec leurs nombres d’abonnés. Mais sur Twitter près de la moitié des utilisateurs ne Tweetent quasiment pas et souvent sans photo de profil. Certains site web comme Twitter Audit, permettent d’évaluer la vraie popularité d’un utilisateur Twitter rien qu’à partir de son nom d’utilisateur.
Ces sites web ont pu mettre en cause la popularité sur Twitter des personnalités tel que Donald Trump ou encore Cathy Pery selon un article publier par le site web news.com

Comment réagissent les réseaux sociaux ?

Lu dans un article publié dans le site web du quotidien français le Parisien, le 5 avril 2017. Cette source précise ce qui suit:
“Twitter, Facebook et les autres disposent d’outils automatisés et humains pour détecter et supprimer les comptes faux ou inactifs. Sur internet, des sites comme Social Bakers, Twitter Audit ou Status People proposent une évaluation du pourcentage de faux abonnés d’un compte sur Twitter. Mais ces outils peuvent, à tort, considérer comme faux un utilisateur qui a une attitude passive sur Twitter, où 40% des abonnés ne tweetent pas.

En 2014, Instagram, le réseau social de photos propriété de Facebook, a supprimé des millions de faux comptes, faisant perdre nombre d’abonnés à
des stars comme Justin Bieber, Kim Kardashian ou Beyoncé.
Les raisons de ce grand ménage? L’arrivée de la publicité sur Instagram, qui a obligé le réseau social à être irréprochable sur ses chiffres afin de ne pas tromper les annonceurs
En outre, selon le 2 ème rapport trimestriel de Twitter, la société précise que 44% des utilisateurs n’ont jamais tweeté, seul 100 millions d’utilisateurs sur 368 millions dont compte Twitter sont quotidiennement actif.

Au vu de cette situation, nous avons nous aussi utilisé le site web de Twitter Audit, www.twitteraudit.com pour vérifier la vraie popularité de Francine Muyumba et avons trouvé le résultat suivant:

Sa monter en flèche se justifie, à titre illustratif. Voilà,
Nombre total d’abonnés: 1,030.000
Nombre total de faux abonnés: 67.023 (soit 7 %)
Nombre total de vrais abonnés : 964.095 ( soit 93 %). Africa 243 promet d’autres révélations sur les enquêtes menées.

Thierry KASONGO
Robert KALEMBA

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse