RDC : En solidarité avec les femmes de l’Est, Patricia Maisha exige la tenue des activités commémoratives du mois consacré à la femme à Béni.

64

La mois de la femme est placé au niveau international sur le thème “Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19”.

“Leadership féminin d’excellence, société égalitaire et numérique à l’ère de la Covid-19 “, tel est le thème national de la célébration de cette journée en RDC.

C’est dans ce contexte que la ministre du genre a procédé le lundi 01 mars 2021 au lancement des activités prévues le mois consacrée à la femme du Monde entier.

Covid-19 oblige, les habituels pagnes imprimés avec les thèmes International et national n’ont pas été produits et le déplacement pour New-York en vue le la participation à la session annuelle des Nations-Unies de la commission de la condition de la femme se fera via visioconférence, a fait savoir la Ministre du Genre, Béatrice Lomeya.

En réaction à la communication de la Ministre, Madame Patricia Maisha femme leader d’opinion salut la décision de Madame la ministre du Genre qui révèle une option encourageante et positive : “pas des pagnes imprimés avec thématiques ni le déplacement pour New-York.

Depuis 20 ans, précise Patricia Maisha, les femmes congolaises constituées en délégation d’une centaine des représentantes de différentes couches de la population se déplacent pour commémorer la journée de la femme à New-York avec la prise en charge du gouvernement. Durant toutes ces années révèle-t-elle, malgré le déplacement, le discours reste le même. Les femmes sont toujours dans la phase de victimisation, le taux des violences faites aux femmes ne font qu’accroître cas de la période Covid19.

Pour elle, les voyages de New York secouent la caisse de l’État et les dépenses liées à cette communication pèsent au trésor public et pas d’impact positif sur terrain.

“Pour l’instant, les femmes attendent impatiemment la restitution des toutes les forums et autres activités liées aux commémorations.

Cette fois-ci, les femmes de la RDC demandent à la Ministre du Genre d’organiser toutes les activités du mois de la femme à Béni et d’autres zones victimes des atrocitées. Cela permettre selon Patricia Maisha, de réconforter les familles et communautés de base. Une démarche qui va permettre à d’autres femmes d’aller palper la réalité sur terrain. Ça sera une occasion pour les femmes congolaises d’avoir la même appréhension et compréhension de la vie imposée aux femmes vivants dans ces contrées de la RDC.

LGC
Thierry Kasongo Muyumba
Contact Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires