*RDC [Élections 2018] : Les candidats opportunistes devront se préparer à nous affronter sur terrain pendant la campagne qui s’annonce décisive. Docteur Patrick LUYINDULA NUANISA*

640

Ma démarche, ce n’est pas de me faire connaitre au public congolais car je suis déjà connu par mes oeuvres de coeur, mais plutôt, de l’écouter et de lui proposer mes services (projets de loi interdisciplinaires) une fois élu député national. Je pense être entrain de le faire assez bien comme par le passé.
La suite dépendra du vote populaire. Si pour des nombreux opportunistes, postuler aux élections est l’unique moyen de quitter le chômage ou de se faire une santé financière, les choses ne semblent pas pareilles pour tous. Le risque de voir une famille stable voler en éclat, une carrière professionnelle s’enliser, des projets personnels s’arrêter, ne peut se comprendre que dans un contexte d’engagement citoyen.

En mettant les valeurs de PATRIOTISME INTÉGRITÉ COMPETENCE au devant de notre idéologie politique, nous sommes conscients de la mise en jeu de notre propre intégrité physique vis à vis des adversaires sans foi ni loi, à court d’arguments et qui ne peuvent offrir au Peuple, que des spectacles teintés de médiocrité, de désolation et de moeurs légers. Il est temps d’apprécier ce que l’on a, de reconnaitre le sacrifice des autres et de travailler ensemble pour la réussite. LE PEUPLE GAGNE TOUJOURS (Rip Rossy T, Eric Lukula, F. Ngimbi, T.Kapangala, H. Ngandu…) si le travail est bien fait et pas différemment.

Avoir habité avec vous dans le quartier, avoir fait des marches et des sit-in avec vous, Avoir été présents avec vous aux lieux de deuil ou de culte de chaque dimanche, …nous les avons aussi fait. Mais cela ne fait pas de nous, des prétendants au poste “dévalorisé” de député national. Au Parlement, il y a du travail à faire. Et c’est différent de celui d’un conseiller municipal, d’un chef de quartier….et que sais-je encore. Je m’adresse ici aux #électeurs_médiocres et aux #élites_distraits qui attendent donner leur unique voix à un tel candidat de leur choix plutôt que de participer avec nous, dans l’éveil de conscience populaire.

L’opportunisme du candidat, c’est vouloir prendre un siège pour se reposer ou dormir, alors que le siège sert à réaliser un travail précis et rigoureux devant aider une nation à décoller de ses cendres. L’opportunisme du leader, c’est aussi proposer un candidat en fonction du genre, de la loyauté, et de toute autre considération n’ayant aucun trait avec le travail à abattre.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse