RDC : “dysfonctionnement au sein des Institutions et la tension sociale”, les femmes leaders exigent un dialogue franc.

34

Les femmes leaders de la République Démocratique du Congo demandent qu’il y ait un dialogue franc et sincère pour apaiser la tention de la population car elles remarquent un dysfonctionnement au sein des Institutions!

La culture des réunions inter institutionnelles doit être au centre de tout en RDC si nous voulons que le message des femmes d’Afrique Francophone pour l’atteinte des ODD soit une réalité.

Pour les projets en perspectives et en vie en RDC, les femmes leaders de l’espace francophone demandent des rencontres physiques et virtuelles avec les Institutions et Partenaires concernés.

S’agissant de la désignation d’une femme à la Commission Électorale Nationale Indépendante, les femmes leaders de l’espace francophone pensent qu’il étant de privilégier le profil et la meritocratie et non la famille et les intérêts mesquins et privés. Elles encourage le dialogue entre différentes organisations citoyennes des femmes de la RDC.

Ces femmes leaders demandent aux politiciens d’éviter la manipulation des femmes. Eve Bazaiba regrette le quiproquo constaté pendant ce jour pour la désignation d’une femme. Élodie Ntamuzinda sollicite l’apport de toutes les femmes pour éviter une marionnette à la tête d’une institution comme la CENI.

LGC RÉDACTION
Thierry Kasongo
+243990210011

Partager

Pas de commentaires