RDC : Dolly Makambo en prison, la CENCO salue sa condamnation.

Le secrétaire général de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), Abbé Donatien Nshole a salué la condamnation du ministre provincial de l’Intérieur et sécurité de la ville de Kinshasa, Dolly Makambo à 10 ans de prison ferme dans l’affaire de l’assassinat de l’administrateur du centre de santé Vijana.

L’abbé Donatien Nshole a affirmé vendredi que la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), ne pouvait pas être indifférente d’une bonne évolution de la justice.

” C’est un jugement au premier degré, la justice fait son travail et, nous à ce stade, nous ne pouvons qu’émettre le vœu de voir la justice se concrétiser. Nous ne sommes pas là pour dire d’avance qui avait tord ou qui avait raison. Mais s’il s’avère que le ministre a tord comme cela est fait, si c’est la justice nous ne pouvons que saluer parce que nous ne pouvons pas être indifférents d’une bonne évolution de la justice alors que nous-mêmes comme CENCO, nous avons déploré le fait qu’on a à faire jusque-là à une justice qui n’honore pas le pays”, a déclaré le secrétaire général de la CENCO

Il faut noter que le ministre provincial de l’interieur a été condamné à 10 ans de servitude pénale principale dans l’affaire du meurtre de l’administrateur gestionnaire du centre de santé de référence Vijana de la commune de Lingwala, à Kinshasa. Dolly Makambo a été poursuivi pour participation au meurtre.

Par ailleurs la Haute Cour Militaire a condamné également ses deux coaccusés Bagachuraki Kavusa Semeyi, un autre acheteur de la parcelle de l’hopital et Kamanda Serge, le chauffeur du ministre Dolly Makambo, à la peine de dix ans de prison.

Dorine Nyembo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires