RDC-CULTURE : 28 novembre 1998, l’éléphant de la musique moderne, Pépé Kallé tombe et son orchestre disparaît sur la scène.

Ce jour-là, Pépé Kallé (de son vrai nom Jean-Baptiste Kabasele Yampanya wa ba Mulanga) décède, emporté par une crise cardiaque. Il était alors âgé de 47 ans. Pépé Kalle est considéré comme l’un des piliers de la 3ème génération de la musique congolaise moderne.

Ce géant de la scène surnommé “éléphant de la musique congolaise” à cause de sa taille (2 mètres pour 150 kilos) était né à Kinshasa, le 30 décembre 1951. Il avait commencé par pousser sa voix chaude et angélique dans des chorales des églises, avant de rejoindre le groupe Bamboula en 1969. En 1972, il rejoint l’orchestre Bella Bella, qu’il quitte vite pour fonder son propre orchestre “Empire Bakuba”, une formation aux dimensions élastiques et dont les membres avaient pour nom Elvis, Papi Tex, Emoro (le nain espiègle, décédé lors d’une tournée au Botswana en 1994), Doris, Boeing 737, Jolie Bébé, etc.
Son succès commence avec l’année 1973, lorsqu’il sort son tube continental “Nazoki”.

A partir de 1980, les tournées planétaires se succèdent, le menant du Japon aux Etats-Unis, en passant par les Caraïbes, où le chanteur était une star. Roucoulant sur les fameuses guitares tournoyantes caractéristiques de la rumba congolaise, Pépé Kallé fera beaucoup de tubes avec des histoires d’amour ruisselantes et des textes inspirés de la débrouille africaine quotidienne, comme “Article 15, Débrouillez-vous pour vivre”, chanson classée première au hit-parade de 1987 à 1990 par les dizaines de millions d’auditeurs africains de RFI. En fait, il s’agissait d’une chanson dans laquelle il encourageait les Zaïrois de l’époque à investir dans l’économie informelle pour faire face à la situation économique précaire qui érodait le pouvoir d’achat des Zaïrois.

Ce, dans un contexte où le chômage touchait la quasi-totalité de la population. Pépé Kallé a côtoyé de grands noms de la musique congolaise et africaine tels que Manou Lima, Boncana Maiga, Canta Nyboma, Papa Wemba, Lutumba Simaro, Mbilia bel. blog :.babunga.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires