RDC-Covid 19 : A. Bandoubola lance la vente des produits de grande consommation pour approvisionner les kinois .

    37

    La Ministre de l’Economie Nationale, Acacia BANDUBOLA MBONGO a lancé officiellement, ce mercredi 20 mai, la vente des produits de grande consommation pour approvisionner la capitale, en proie notamment à la pandémie de covid-19.

    La cérémonie de lancement’ s’est déroulée au marché Somba Zigida, en présence de plusieurs kinois et kinoises enthousiasmés par cette marque d’affection manifestée par le numéro 1 de l’Economie Nationale, sur instruction du président de la République, Felix TSHISEKEDI et sous la supervision du premier ministre Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA.

    Parmi les produits, mis en vente, il y a notamment la farine de maïs et de manioc, la braise ainsi que des légumes et autres produits périssables tels que la tomate et tant d’autres.Grande était la satisfaction des acheteurs de constater que les prix fixés pour la vente sont hors concurrences, et très abordables.Tenez! Un sac de braise est vendu à 27.000 fc alors qu’elle se négocie dans le marché parallèle entre 35.000fc et 40.000fc.Le sac de semoule de 25kg , par contre, revient à 28.000fc alors qu’il est vendu dans les grandes surfaces à 50.000fc. Le sac de manioc vendu à 70.000fc voir 80.000fc dans plusieurs marchés de Kinshasa, là il se négocie à 46.000fc. Par ailleurs, une caisse de tomate qui revient entre 35 et 40 000 francs dans le marché parallèle, se vend à 30.000fc.

    Selon Acacia BANDUBOLA Agence alimentaires du chef de l’Etat. Ce sont des opérations destinées à éviter la rareté des produits alimentaires dans les grands centres urbains confrontés aux effets de covid-19.Elle a rappellé que Cette opération de vente des denrées à des prix abordables se déroulera chaque semaine aux endroits ci-après : Marché Somba Zigida, Marché de Matete, Marché de l’UPN, et Marché de Kingasani”.Il sied de noter que le gouvernement travaille en partenariat avec l’ONG CODIDIS dans cette vaste opération qui vise à soulager tant soit peu la population en cette période de crise sanitaire.

    Min.Economie

    Partager

    Pas de commentaires