RDC-CNJC: Enfin, création d’un large rassemblement des jeunes *Me Constant Mutamba, leader incontestable dans ce combat*

La cérémonie de clôture est organisée d’une manière particulière. Après l’hymne national, place à une forte prière inspirée par Dieu. C’est le délégué du Haut Katanga qui prend la parole pour louer et recommander les résolutions ainsi que le retour de chacun dans les mains du seigneur. Ici, toutes les participants se tiennent main dans la main, le drapeau flotte, et les yeux fermés. *La jeunesse veut la considération NOW*

C’est un acquis un rassemblement des jeunes », à la manière des coalitions politiques, vient de naitre au Centre Béthanie dans la commune de la Gombe à l’issu des CONSULTATIONS NATIONALES DE LA JEUNESSE tenues du 2 au 4 octobre à Kinshasa. Des journées initiées par la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo, NOGEC.

la naissance de ce Front démontre, sans nul doute, la détermination et même la sagacité de la jeunesse congolaise pour son épanouissement ainsi que le développement de la RD. Congo.

En effet, la création d’un large rassemblement et front progressiste de la jeunesse pour permettre l’implication des jeunes dans la gestion du pays, mais aussi pour la sauvegarde des intérêts commun au sein de la République.

Le président de la NOGEC, Me Constant Mutamba, au nom de toute sa structure, a noté la participation des plusieurs organisations, partis et mouvements des jeunes venus tant au centre qu’aux confins de la République, notamment dans les villes de Lubumbashi- Haut Lomani, Haut Katanga, Ubangi, Kasaï, Kasaï central, Kasaï Oriental, Lomami, Kongo Central, Grande province Orientale, Nord et Sud Kivu, Maniema etc.

C’est-à-dire qu’il ne serait plus question que ce catégorie de la population, qui est aussi majoritaire, n’agisse vaille que vaille. LES CONCLUSIONS ET RÉSOLUTIONS vont être adressées, sous forme d’un cahier des charges, à toutes les autorités de la République ainsi qu’à plusieurs institutions chargées des questions de la jeunesse.

Pour en quelques sortes contraindre les politiques à considérer la jeunesse, des tournées dans toute l’étendue du territoire national seront organisé afin de vulgariser toute la population concernant ce large rassemblement et ses recommandations.
Chapeau bas à la NOGEC !
D’ailleurs, l’on parle d’environ 500 structures et personnalités de la jeunesse qui se sont conférés à lutter, au sein de cette nouvelle synergie, pour la cause de toute la République.

Michel André MBALA +243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse