RDC-après des vérités éclatantes de Marcelin Bilomba dans le procès VK, place à présent aux réseaux mafieux à la recherche d’une santé financière. “Fatshi doit rester vigilant, il est visé”

919

Les réseaux mafieux s’activent de plus en plus pour traquer ceux qui restent fidèles à la vision de Félix Antoine TSHISEKEDI et surtout ceux qui ont témoigné dans le procès programme 100 jours du chef de l’État révèle le tweet d’un Communicateur de la présidence de la République. Ces réseaux à la recherche d’un positionnement social s’attaquent chaque matin à Marcelin Bilomba, l’un des témoins gênants dans le procès qui vient de conduire le tout puissant Directeur de Cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe en prison.

Selon ce tweet, le Conseiller Principal en charge de l’Economie et Finances, monsieur Marcelin Bilomba est actuellement un homme à abattre. Le mal pour lui, c’est d’avoir parler du montant réel débloqué évalué à 66.700.000 $ Us contrairement aux 57 Millions annoncés et déclarés par certains auteurs dans le détournement des fonds alloués au programme 100 jours.

En outre, après l’arrestation de Célestin Mwambi, Directeur financier de la Maison civile du président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le 15 juin 2020 à Kinshasa, ces détracteurs en perte de vitesse, cherchent la tête de Marcelin Bilomba.

Ces groupes constitués des hommes formés en cybercriminalité exploitent des canaux de communication moins connus pour déstabiliser et s’attaquer directement à ce digne fils du pays qui a démontré un sens élevé d’éthique, déontologie et professionnel pendant le procès.

Ces arnaqueurs, précise la même source, menacent de mort le conseiller Principal du chef de l’État Marcelin Bilomba et se proposent même de publier chaque jour qui passe des documents secrets inédits imaginaires sur le détournement des fonds alloués au projets sociaux àfin qu’il rejoingne sans raison VK.

“À la base de tout ceci, le Conseiller Principal du chef de l’État Marcelin Bilomba a, l’autre fois dans son témoignage éventré le boa pour éclairer le juge instructeur, sans toute fois protéger le Directeur de Cabinet Vital Kamerhe”.

Pour rappel, ces réseaux kinois bien identifiés ont publié dernierement un article rempli des fautes, dans lequel ils ont démontré sans preuve que Marcelin Bilomba a tenté de faire dérouter un remboursement de l’armée congolaise auprès d’une société sud-africaine vers un compte bancaire public non habilité.

Des personnes proches du cabinet présidentiel sont mise à contribution pour fabriquer des dossiers dans les officines bien identifiées à victoire matongé dans le seul but de mettre à genoux, le témoin honnête dans cette affaire notamment Marcelin Bilomba.

L’objectif pour ces mafieux Kinois est de déstabiliser le carré stratégique du président de la République Démocratique du Congo qui s’est engagé malgré tout, dans la lutte contre la corruption, le détournement des fonds alloués aux différents projets.

Plusieurs pistes sont déjà proposées par les détracteurs afin de distraire Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans sa vision de faire de la RDC un pays des droits.

LGC RÉDACTION
+243990210011

Partager

Pas de commentaires