RDC : “Antoinette Kipulu booste, le premier ministre lance une nouvelle gamme de formations en métiers. Miriam Sefu CPC s’implique.

105

C’est un élan incontournable, Antoinette Kipulu dans la vision du chef de l’État, Sama lance bientôt une grande campagne de formation professionnelle et metiers atravers la RDC. Il faut dire que la jeunesse et les femmes sont au cœur de la vision du Président de la République et Président en exercice de l’Union Africaine, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La femme congolaise et les jeunes au coeur des enjeux pour le renforcement de capacités déjà acquis en métiers.

Dès ce lundi, la Ministre Antoinette Kipulu dépose ses valises dans quelques provinces de la République Démocratique du Congo notamment à Mbuji-Mayi, Kananga et Tshikapa, comme première étape indique la Coordinatrice Nationale de Compassion lutte contre la pauvreté au Congo, madame Miriam Sefu Ngonutu membre de la plateforme régionale Réseau des Femmes d’Afrique Francophone pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable, RFAF-ODD.

Dans la suite de la ministre, une forte délégation des femmes entrepreneuses qui seront mise à profit pour la formation des jeunes et femmes dans l’optique de renforcer les capacités en métiers pour cette catégorie.

La ministre de la Formation Professionnelle et Métiers, Antoinette Kipulu Kabenga, a échangé pour ce faire, ce dimanche 12 septembre 2021, avec des femmes leaders de quelques associations et réseaux des femmes de la capitale. L’ITI N’DJILI a servi de cadre à cette rencontre qui place des bonnes bases pour la formation des femmes et jeunes. Le lancement officiel pour des ateliers de formation de femmes et jeunes de Kinshasa est prévu le mardi toujours dans cet établissement scolaire situé dans cette partie du pays. Pendant ce temps, la Ministre Antoinette Kipulu Kabenga, étant en charge de la formation professionnelle et métiers sera à Mbuji-Mayi, Kananga et Tshikapa pour une activité de grande envergure presque similaire.

La patronne du secteur a fait part aux responsables des réseaux, son ambition d’instituer des formations pour booster l’entrepreneuriat féminin et jeunes à travers le pays.

Pour elle, il s’agit de solliciter l’implication des femmes de la République Démocratique du Congo afin de fédérer les énergies pour que le projet “formation et métiers chez les femmes et jeunes” ait un rayonnement national.

“Nous devons tout faire, ensemble pour trouver des mécanismes pour la valorisation de la Formation Professionnelle et Métiers”, a-t-elle dit à ses interlocuteurs.
Pour le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a-t-elle martelé, la formation professionnelle est la voie par excellence pour rendre les jeunes actifs et participatifs au développement du pays. Et ce, par l’apprentissage d’un métier que des jeunes diplômés pourront être utiles à notre société a fait savoir la ministre du secteur.

Elle a souligné l’importance que le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo accordé au secteur de la formation professionnelle et métiers. Celui-ci, à l’en croire, est au centre des préoccupations du président de la République et du Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde.

Madame Miriam Sefu Ngonutu très déterminée à mobiliser,
a souligné que la Formation Professionnelle offre un cadre pour une formation intense et au sortir des journées, la plupart des apprenants dont les femmes et jeunes des différents réseaux ciblés, acquireront la maîtrise du métier et cela favorise
la création de la classe moyenne sur l’ensemble du pays.

Je félicite par ailleurs, la ministre Nationale Antoinette Kipulu Kabenga pour sa vision d’apporter un plus dans la vie active des femmes et jeunes de notre pays.la Coordinatrice Nationale de l’ONG Compassion contre la pauvreté au Congo, madame Miriam Sefu Ngonutu croit à la réussite de ce vaste programme qui se tend dans l’ensemble du pays.

Thierry Kasongo Muyumba

Partager

Pas de commentaires