RDC-Afrique : 26 ans après la mort de l’ancien président Félix Houphouët-Boigny, la RDC garde des bonnes relations avec la Côte d’Ivoire dixit Christian Kangie Mpungue.

177

Kangie Mpungwe Christian
Surnommé James Kangie Mpungwe Chris s’est exprimé au micro du site LEGRANDCONGO, au cours d’un entretien au restaurant la transition du palais du peuple. Un entretien important autour de l’apport de l’ancien président Ivoirien Félix Houphouët-Boigny et sur ses ambitions.

Récemment nommé chargé de liaison et point focal de la province de Lomami par le Gouverneur Sylvain Lubamba, le jeune Christian Mpungue ne cesse d’apporter des analyses constructives surtout pour ce qui concerne les relations bilatérales et diplomatiques, dans son continent africain.

Catholique fervent depuis plusieurs années, où il a suivi une formation chrétienne grâce à l’implication de ses parents. Ce jeune de moins de 25 ans est fidèle de la paroisse Christ Roi située dans la commune de Kasa-Vubu
Né d’une famille de 8 enfants dont 4 filles et 4 garçons dont il est le troisième de la famille Matthieu Mpungwe et Aimée Tshuka Mpungwe.

Il a fait ses études en Ukraine à Kiev où il est ressorti avec un diplôme de licence bac +4 en économie internationale et un master en management.

Bien avant d’aborder les relations RDC- Côté d’Ivoire, il a fait voir ses ambitions, celles de contribuer au développement atravers sa circonscription électorale de la Funa/Kasa-Vubu

” j’ai une grande vision pour l’amélioration des conditions de vies de la population de la commune de Kasavubu (Conditions sanitaires, l’instabilité du courant électrique, le manque d’engagement des Politiciens pour sauver cette commune, l’insuffisance des espaces réservés aux jeunes, le manque des centres des jeunes…) auquel les habitants de la commune font face depuis plusieurs années.

Christian Mpungue a l’espoir qu’un jour le sourire reviendra aux lèvres des habitants de Kasa-Kubu district de la Funa en général.

S’agissant des relations :

Depuis sa mort de Félix Houphouët-Boigny, décède dans la capitale, Yamoussoukro, la Côte-d’Ivoire entretient toujours des bonnes relations avec la République Démocratique du Congo.

Selon Christian Mpungue, avant et après la passassion pacifique et civilisée du pouvoir entre le président sortant Joseph Kabila et l’entrant Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo les relations entre la RDC et la Côte d’Ivoire se portent au beau fixe.
ce jour-là le 7 décembre 1993, le seul Président de l’histoire de la Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny, décède dans la capitale, Yamoussoukro, des suites d’un cancer. Il était alors âgé de 88 ans. Son règne de 33 ans était l’un des plus longs parmi ses contemporains. Vingt-quatre chefs d’État africains et une imposante délégation française, avec à sa tête le Président François Mitterrand, assistent à ses obsèques, le 7 février 1994.

Cependant, le successeur constitutionnel est le Président de l’Assemblée nationale, Henri Konan Bédié.
Sa place est cependant contestée par le Premier ministre Alassane Ouattara, laissant présager une rupture avec la stabilité politique observée sous Houphouët-Boigny.

D’abord premier ministre, Houphouët-Boigny devient Président lorsque la Côte d’Ivoire accède à l’indépendance, le 7 août 1960. Il élimine l’opposition et centralise rapidement les pouvoirs autour de lui et de son Parti démocratique de la Côte d’Ivoire (PDCI), le parti unique.

Le Président mise sur le libéralisme économique pour développer son pays. Christian Mpungue encourage les relations entre nos deux pays surtout que la RDC a besoin d’avancer.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires