RDC-26 provinces : le gouvernement central reconnaît avoir rétrocéder plus de 518 millions $ au taux de 1950 FC pour les 6 premiers mois de l’année (DGPB)

65

Les choses se précisent petit à petit après des tensions observées dans les provinces.

En effet, les états de suivi du budget renseignent que le gouvernement central a rétrocédé aux provinces et entités territoriales décentralisées via le Trésor public un montant évalué à 518,947 millions USD au taux de 1950 FC, le dollar américain sur des prévisions linéaires de 946,860 millions USD, soit un taux d’exécution de 54,80%, au cours de 6 premiers mois de l’année 2020.

Le document de la Direction Générale des Politiques et Programmation Budgétaire (DGPB) parvenu au site Legrandcongo ce dimanche 26 juillet 2020 donne toutes les précisions sur cette question.

Par conséquent, le montant transféré aux provinces et entités territoriales décentralisées comporte les rubriques ci-dessous :

– Des investissements aux provinces et entités territoriales décentralisées pour 10. 334.785.992 FC ;

– Les Rémunérations pour 972.855.757.831 FC ;

– Le fonctionnement pour 28.757.333.322 FC.

La ville de Kinshasa, précise la même source, a eu le plus de subsides du Trésor public, soit 150,577 millions USD, correspondant à 29% de l’enveloppe globale payée aux 26 provinces durant les 6 premiers mois de l’année 2020.

Cependant, les crédits budgétaires votés destinés à être transférés aux provinces et entités territoriales décentralisées sont estimés à 3.692.757.683.947 FC, pour l’ensemble de l’exercice 2020.

L’annonce de la DGPB sur la rétrocession aux provinces est intervenue moins de 48 heures après la déclaration du collectif des députés provinciaux de toutes les 26 provinces, qui menaçaient vendredi dernier, dans une déclaration publique, lue à la foire Internationale de Kinshasa, de boycotter la rentrée parlementaire du mois de septembre à cause de 9 mois d’impaiement de leurs émoluments.

Tridon Ilunga
LGC
+243990210011

Partager

Pas de commentaires