RDC-12 ans après la disparition de Jean De Dieu Bialu, très connu sous le nom de “Madilu System”. Louise Bansenga Kabobo se souvient de l’artiste.

6
0
Partager

Il est mort à Kinshasa, le 11 août 2007, des suites d’une hypertension, doublée de diabète.

Il était un des grands musiciens de la rumba congolaise. Son style et son timbre étaient trop fascinant et supérieur au regard de sa voix caressante et engagée dans la thématique. Il était à la fois appelé “Madilu Multi System”, “Grand Ninja” ou “Le Grand Pharaon”
Madilu est né en mai 1950 à Kisantu (dans la province du Kongo Central) fait savoir Madame Louise Bansenga Kabobo, l’une des femmes fanatiques de l’artiste Kinois.

Il débute dans la musique vers les années 1970 comme chanteur au sein de l’orchestre Bamboula de l’auteur, compositeur et guitariste émérite, Papa Noël Nedule, avant de monter, plus tard, avec Yosha et Pinduleur, un autre groupe : Bakuba Mayopi. En 1975, il décide de voler de ses propres ailes en fondant son propre groupe, Pamba Pamba. Fort de ses diverses expériences, il rejoint l’Afrisa International de TabuLey Rochereau où il restera quelques mois. Il intègre ensuite le TP OK Jazz de Franco pour se faire découvrir à travers les mélopées qui restent inoubliables dans les annales de la rumba.

Il va s’illustrer, au sein du TP OK Jazz, avec ses interprétations magistrales en duo avec Franco, dans des titres tels que “Non”, “Mamou” (qui était son premier succès) ou encore “Mario” (écrit en 1985 par Franco), etc. Puis, il récidive avec son tube “Boma ngai, na bomayo to bomana” et “Dati Pétrole” composé par Simaro Lutumba. Après le décès de Franco en octobre 1989, Madilu System quitte le TP OK Jazz pour une carrière solo avec son propre groupe, Ok System.

En 1994, il se distingue avec l’album “Sans commentaire” dont le titre phare “Ya Jean” deviendra un énorme hit en RD Congo. babunga

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires