RAPPORT DE JED, Me Claudel TSHIKAMBA dénonce un acharnement Honteux contre RAMAZANI SHADARY .

44
0
Partager

Après le renouvellement des sanctions de l’union européenne contre RAMAZANI SHADARY, l’ong Journaliste en Danger rend public un rapport dans lequel ,elle designe RAMAZANI SHADARY parmi les bourreaux de la presse congolaise .
Journaliste en danger (JED) cite le candidat du FCC dans l’attaque perpétrée, dans la nuit du mercredi 6 décembre 2017, dans les installations abritant la Radiotélévision Kindu Maniema (RTKM) », à Kindu, capitale de la province de Maniema.

Pour Me Claudel TSHIKAMBA NAWEJ cadre du PPRD , ce rapport viole le principe sacro-saint de la présomption d’innocence et les méthodes d’administration de la preuve . Journaliste en danger (JED) s’est contenté de lier les actes de quelques policiers à la personne du ministre de l’intérieur sans toutefois établir les liens de cause à effet ou de démontrer réellement les instructions du ministre ordonnant l’attaque perpétrée contre la Radiotélévision Kindu Maniema (RTKM)…

il ne suffit pas d’être ministre de l’intérieur pour être cité comme complice ou coauteur de toutes les bavures attribuées à tort ou à raison aux policiers alors que le principe connu en Droit pénal est le caractère personnel de l’infraction.JED ne révèle pas non plus les modes d’investigations qui lui ont permis d’aboutir à la conclusion de qualifier RAMAZANI SHADARY de bourreau de la presse.

Il est important à ce jour que JED ne politise pas ses rapports au risque de faire le lit de certaines critiques et de servir de suppôt à une opposition qui guette le moindre détail pour nuire à la personnalité de RAMAZANI SHADARY insiste ce cadre du PPRD

Rédaction

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse