PTNTIC : Augustin Kibassa invité par le Collectif des Mouvements Citoyens à restituer la prime de rétrocession aux bénéficiaires.

147

“Ce mouvement exige l’implication du premier ministre Ilunga Ilunkamba”.

Dans un point de presse tenu dans la salle de réunion de CEPAS, le Collectif des Mouvements Citoyens s’insurge contre les allégations du cabinet du ministre sortant au ministère de
Poste, Télécommunication et Nouvelle Technologie de l’Information et de la Communication, ceci dans le sens de couper court aux débats sur la rétrocession des primes du mois de juillet dont le cabinet entrant dirigé par Augustin Kibassa veut tirer une quote-part.

Le collectif, souligne que son successeur retient indûment cette rétrocession en violation de la loi. Ainsi, cette structure citoyenne demande à Augustin Kibassa Maliba a bien vouloir restitué cette prime de rétrocession qui constitue une motivation, mieux une reconnaissance aux efforts de mobilisation des recettes au profit du trésor public, qu’ils ont consciencieusement et activement fournis au cours du mois de juillet 2019. C’est aussi un état des droits de rendre ce qui revient aux autres, surtout ceux qui ont rendus des loyaux services à la nation.

Le collectif s’adresse également au secrétaire général du PTNTIC. Ce dernier est appelé à mettre tout en œuvre pour que cette somme détenue illégalement par le ministre entrant, de le rendre au cabinet du ministre sortant Emery Okundji.

Pour résoudre ce conflit qui souille la crédibilité du gouvernement Ilunkamba, le Collectif recours à l’implication du Premier ministre et surtout du garant du bon fonctionnement des institutions Félix Tshisekedi. Le fait que le ministre entrant bloque cette somme, il sabote le code d’éthique et de bonne conduite des membres du gouvernement. C’est une anti-valeur contre le code d’éthique insiste ce mouvement des jeunes.

C’est dans ce cadre que le collectif met en garde le cabinet du ministre entrant sur toutes les allégations tendant à discréditer le cabinet du ministre sortant en propageant des fausses informations sous prétexte que les membres du cabinet sortant sont en fuites, pendant qu’ils sont bel et bien là.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires