Procès 100 jours : V.Kamerhe écope de 20 ans de travaux forcés et 10 ans d’inéligibilité et de vote

46

Le juge Bakenge Mvita président du TGI de la Gombe a annoncé son verdict ce samedi 20 juin 2020 , Vital Kamerhe et Sammih Jammal sont tous deux condamnés à 20 ans de travaux forcés pour détournement de deniers public, blanchiment de capitaux et corruption.

Le directeur du cabinet du chef de l’état écope en outree de 10 ans d’inéligibilité et de vote et l’interdiction d’accès aux fonctions publiques, Sammi Jammal à l’expulsion du territoire congolais à l’issue de sa peine.

Le 3ème prévenu Jeannot Muhima est quant à lui condamné à 2 ans de travaux forcés, son arrestation immédiate a été ordonnée.

Le tribunal ordonne la confiscation des fonds présents dans les comptes d’Hamida Chatur, Soraya Mpiana et Daniel Shangalume, dit Masaro et les certifications d’enregistrement des propriétés citées dans la procédure.

Le tribunal estime que « l’existence de l’intention criminelle dans le chef des prévenus est sans équivoque. Des lors, sa participation ne fait l’effet d’aucun doute ».

“Le prévenu Jammal ne pouvait pas arriver à ses fins sans la complicité du directeur de cabinet qui a délibérément violé les dispositions de la loi et les règles en la matière »

Rédaction

Partager

Pas de commentaires