Procès 100 jours : Pas de liberté provisoire pour Kamerhe et Jammal

135

siégeant en audience foraine à la prison centrale de Makala , Le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, a rejeté pour la nième fois, les demandes de liberté provisoire pour les prévenus Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, et Samih Jammal, patron de Samibo Sarl.

La décision est tombée ce vendredi après-midi. La veille, le tribunal avait tenu, dans la soirée, une chambre du conseil. L’affaire était prise en délibéré.

Le procés a été renvoyé au 11 juin pour les plaidoiries, après une quatrième audience retransmise hierà la RTNC, au cours de laquelle les nombreux temoins dont la femme de prevenu Kamehe Hamida Shatur et la fille de celle-ci, Soraya Mpiana, ont defilé à la barre pour permettre au tribunal d’avoir suffisament d’éléments enfin de faire éclater la vérité dans ce procès .

Robert KALEMBA

Partager

Pas de commentaires