Prix Nobel de la Paix attribué à Mukwege : Devant la représentation nationale, Henriette Wamu dénonce « le silence des autorités « 

148
0
Partager

Prenant la parole mardi 23 octobre, lors de la plénière à la chambre basse du parlement, la députée nationale, Henriette Wamu, élue de Funa à Kinshasa, a dénoncé le silence des autorités de la République Démocratique du Congo, après l’attribution du prix Nobel de la paix 2018 au Docteur Denis Mukwege.

« Vous avez suivi comme nous, que notre compatriote le Docteur Denis Mukwege, a reçu le Prix Nobel de la paix au cours de cette année. Un silence radio a été observé de la part des autorités. Pourquoi ce silence? », a-t-elle dénoncé.

En outre, Wamu Ataminia une femme particuliere et dynamique en RDC, la problématique des infrastructures,
particulièrement des routes de sa circonscription électorale qui sont dans un état de délabrement très avancé ».

« je prendrai l’exemple de l’avenue Université dans son tronçon Kapela-Kianza. Cette route dont les travaux de réhabilitation avaient à peine commencé sont aux arrêts depuis plusieurs mois rendant difficile l’accès aux cliniques universitaires pour les malades et de l’Université de Kinshasa pour les étudiants et le Personnel académique… », a-t-elle expliqué.

Precisons que l’elue de Kinshasa Henriette Wamu est autorité morale de l’Alliance pour le Progrès du Congo, APC, parti allié de l’UDPS que dirige Félix Tshisekedi. Elle est candidate aux législatives nationales pour le compte de l’UDPS à Funa.

Thierry Kasongo
Redaction
0990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse