Présidence : des journalistes accrédités à la base de vulgarisation des informations internes.

41

En effet 3 journalistes de la Présidence de la République sont depuis plusieurs mois dans la logique de nuire aux programmes alléchants du président de la République.

Pour l’instant, il sont en garde à vue au Conseil national de Sécurité. Selon nos sources, Il s’agit notamment de Patrice Mukuy de la RTNC, de deux caméramans Roger DIEYI et David Ekabany.

Ces trois journalistes sont reprochés d’avoir fait fuité une audio d’une minute du discours du chef de l’État sur la levée partielle de l’Etat d’urgence sanitaire.

Ce discours fuité a été partagé dans les réseaux sociaux avant que Félix Tshisekedi n’intervienne sur RTNC.

Ce n’est pas une première dans la cour du chef de l’État.

Depuis sont avènement, et le dernier cas, le 30 juin, l’opinion a été étonnée de constater que l’entièreté du discours de Félix Antoine Tshisekedi était déjà dans les réseaux sociaux atravers le monde..

Malgré que le dispositif était mise en place, Ces journalistes n’ont pas désarmé et pourtant, ils devraient éviter de telles pratiques.

Selon nos sources, ils seront transférés en prison.

LGC RÉDACTION
Dorine Nyembo
+243819439214

Partager

Pas de commentaires