*Politique de Proximité : Toussaint Alonga mobilise Lisala et Gemena sur l’impératif de l’alternance au sommet de l’État*

274

Le député national Toussaint Alonga veut une alternance politique, une alternance pacifique et civilisée au 23 décembre 2018 conformément à l’accord de la saint sylvestre qui a accordé un petit crédit au président de la République déjà largement hors mandat.

Devant des milliers de ces sympathisants l’homme providentiel de la grande province de l’Équateur dans l’ancienne configuration a fait savoir que la majorité présidentielle multiplie des stratégies en vue de se maintenir au pouvoir au delà du 23 décembre 2018, et pourtant cette alternance politique au sommet de l’État constitue une voie de sortie pacifique pour Joseph Kabila et sa famille politique MP.

L’opposant politique estime que l’alternance va apaiser le climat politique. C’est ici qu’il fait savoir que la situation sociale reste préoccupante à travers le pays. Les jeunes n’ont pas d’emploi, la crise économique est aiguë, l’insécurité, la dégradation du social mais aussi des routes prioritaires, l’eau et l’électricité c’est un casse tête, le transport en commun sont inexistants, les élèves continuent à étudier dans les conditions inhumaines, l’hôpital devient un luxe,….voilà un échec qui traduit l’incapacité de la majorité d’aller vers l’excellence. Pour cela, il invite le peuple de ce coin du pays de réfuté catégoriquement toute démarche visant l’utilisation de la machine à voter qui est instrument du pouvoir pour tricher. Pour Toussaint Alonga, le président de la CENI Corneille Nangaa est au service du prédateur du peuple congolais. Le Changement au Congo révèle donc de la responsabilité collective. Le peuple gagne toujours a t il conclu.

Après une semaine de sensibilisation, Toussaint Alonga et toute sa délégation regagnent Kinshasa ce mercredi a-t-on appris des sources proches et politiques de cette partie du pays.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse