*Ouverture des BRTC par la CENI, le CLC exige la décrispation du climat politique avant le dépôts des candidatures*

203

Depuis l’ouverture des Bureaux de réception et de traitement des candidatures par la CENI les voix se font entendre dans le milieu politique en RDC. A titre illustratif, par la voix de son porte-parole, le CLC menace de reprendre les marches pacifiques pour exiger la décrispation du climat politique.

Selon Jonas Tshombela, le CLC ne veut pas assister à des élections chaotiques parce que toutes les conditions ne sont pas réunies pour des élections apaisées et inclusives. Pour le CLC, il faut la décrispation politique, la libération des prisonniers politiques et l’ouverture des médias fermés.

Dorine Nyembo

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse