*Nommé par Moise Katumbi pour coordonner ” Ensemble pour le Changement ” dans le Kongo Central, Jean Claude Vuemba invite la MP à présenter son candidat à la présidentielle 2018*

574

Devant la presse au parlement, Le Président du MPCR s’est dit disponible pour conquérir sa province Kongo Central en faveur du candidat plénipotentiaire, et très attendu par le peuple congolais, l’ancien Gouverneur du Katanga Moise Katumbi président de la plate forme Ensemble pour le Changement.

Jean Claude Vuemba qui accepte avec sportivité ses nouvelles responsabilités et fonctions au sein de cette gigantesque plate forme invite Joseph Kabila de présenter sans plus tarder son dauphin pour permettre à l’opposition de faire le dernier réglage afin de battre la majorité présidentielle à travers le pays.

Ce leader incontestable de l’opposition plus de 30 ans déjà, pense qu’il est temps pour la CENI de dénoncer à l’utilisation de la machine à voter qui risque de devenir une machine à reprogrammer ou à tricher du pouvoir en place qui refuse par des manœuvre à procéder au remplacement de Jean-Pierre Kalamba à la CENI, et pourtant un souhait des cadres et élus de sa famille politique UDPS.

Le président du MPCR interrogé sur le retour du Président de la plate forme Ensemble pour le Changement au pays, révèle que toutes les dispositions son prise pour que d’ici fin Juin, Moise Katumbi Tchapwe rentre dans son pays dans les conditions requises. Jean Claude Vuemba invite les détracteurs du projet contre Moise Katumbi d’éviter la provocation car Moise Katumbi est le fils maison, congolais de son état, président de la prestigieuse équipe de Football TP Mazembe. Donc, ce dernier n’est ni chinois, ni Italien, ni Zambien a-t-il dit tout en se moquant de leur première aventure qui a échoué sans tam tam la question de 600 mercenaires imaginaires. Bientôt je serais dans ma province pour des actions des grandes envergures en faveur du chairman, le candidat déclaré à la présidentielle Moise Katumbi.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse