Nangaa aux partis politiques : la réussite du processus électoral ne dépend pas de la CENI, mais aussi de vous.

399

C’est la salle des spectacles du palais du peuple qui sert de cadre à cette réunion du comité de liaison avec les partis politiques. Il est question de faire part aux président, mandataires des partis et regroupements politiques de l’évolution du processus électoral en République Démocratique du Congo.

*Je suis votre serviteur, je suis obligé de vous dire la vérité pour que chacun arrive à comprendre le contexte actuel depuis le lancement des opérations d’enrôlement. Le processus d’identification des électeurs se déroule bien à part les difficultés rencontrés sur terrain.*

En 2006, la CENI avait enregistrée 25 millions d’enrôler tandis que en 2017 elle a atteint plus de 42 millions, prêt des chiffres prévisionnels de 45 millions d’enrôler pour la RDC. Comment optimiser le processus électoral. A cette question Corneille Nangaa veut voir tout congolais comprendre les étapes pour chaque activité, sa durée, et surtout la logistique y compris du matériel et les moyens financiers, sans parler des agents qu’il faut affectés.

L’ accord de la saint sylvestre précise Nangaa avait résolu cette question de durée, En cas des contraintes pour la tenue des élections en décembre 2017, le CNSA, la CENI et le Gouvernement devront se retrouver pour évaluer et proposer une piste de sortie. Les 3 parties devront également apprécier consensuellement le temps, nécessaire pour le parachèvement des dites élections.

La CENI pour le processus électoral a besoin d’ 1 millions 300 milliards de dollars américains.

S’agissant du vote, Corneille Nangaa propose le vote semi électronique avec une machine à voter. Cette machine est performante, surtout qu’elle facilite la recherche du candidat. La machine à voter va permettre d’ éviter le déploiement des tonnes des bulletins à travers le pays. Tout en précisant que la RDC compte maintenant 603 partis politiques, des chiffres qui dépassent même le nombre des sièges prévus à l’Assemblée Nationale. ( 500 )

Le Budget indique Corneille Nangaa pose également problème. Jusque là, la CENI n’a eu que 70 millions de dollars perçus du gouvernement congolais, seul qui finance le processus électoral.

La machine à voter ainsi présentée, les spéculations sont arrêtées, surtout que beaucoup avaient l’idée de cette machine qui circule sur les réseaux sociaux.

Thierry KASONGO & Michel André MBALA

Rédaction

+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse